31 mai 2018
LBMQ
Week-end parfait pour les Castors
Par: Annie Gagnon

Martin Bérubé a soulevé les partisans des Castors en frappant un grand chelem en fin de septième manche. (Photo Nathalie Miclette - LBMQ)

Les Castors d’Acton Vale se sont rapidement relevés de l’échec subi aux mains du Big Bill lors de l’ouverture officielle de la Ligue de baseball majeur du Québec, en remportant leurs deux matchs de la fin de semaine. La troupe de Steve Green a signé des victoires contre les Cascades de Shawinigan et les Blue Sox de Thetford Mines.

Vendredi, les Castors ont malmené Shawinigan dans une victoire de 11 à 3. En troisième manche, les Valois ont pris les devants 3 à 0, mais les Cascades ont nivelé la marque dès leur retour au bâton. Par la suite, les hommes de Steve Green ont inscrit huit points sans réplique pour se sauver avec la victoire.

Johan Ochoa a mené l’attaque avec quatre points produits sur deux coups sûrs, dont un coup de circuit en cinquième manche. Gabriel Thibodeau (3 coups sûrs), Emmanuel Forcier (2 coups sûrs) et Nicolas Trudeau (2 coups sûrs) se sont aussi démarqués lors de cette rencontre.

« La force des Castors, c’est la profondeur, autant en offensive qu’en défensive. Nous avons une équipe bien balancée du premier au 9e frappeur. De plus, avec la venue de Marc Bourgeois, notre défensive s’est encore améliorée cette année », analyse Martin Bérubé.

Au monticule, Étienne St-Amand a inscrit une première victoire à sa fiche personnelle. En six manches, il n’a accordé que quatre coups sûrs et trois points non mérités. Il a donné quatre buts sur balles et retiré quatre frappeurs sur des prises. En relève, Jordan Mackean a été impeccable.

Dimanche, les Castors ont donné leur première victoire aux partisans locaux venus les encourager au Stade Léo-Asselin, avec un score de 5 à 4 contre Thetford Mines. Avec un retard de quatre points en septième manche, le frappeur désigné Martin Bérubé a soulevé la foule et forcé la supplémentaire, en frappant un grand chelem.

Il aura fallu ensuite attendre la neuvième manche pour déterminer le gagnant. Emmanuel Forcier a frappé un double avant d’être poussé au marbre par un simple de Johan Ochoa.

« En septième, j’espérais que Bourgeois se rende sur les buts pour avoir la chance de faire un grand chelem. Mon plan était de m’élancer tôt dans le compte alors quand j’ai eu une courbe basse à l’intérieur, j’ai seulement étiré les bras. Au contact, je savais qu’elle était partie. À partir de ce moment, j’étais persuadé que nous allions gagner ce match », a relaté Martin Bérubé.

Sur le monticule, le lanceur partant Fernando Fernandez a officié pendant six manches. Il a accordé trois points sur huit coups sûrs et trois buts sur balles. Fernandez a aussi retiré trois frappeurs au bâton.

En relève, Philippe Seyer-Lamontagne a lancé une manche, permettant un seul coup sûr et un but sur balles. Jordan Mackean est venu clore la rencontre en lançant les 8e et 9e manches. Une fois de plus, le jeune releveur a été parfait. Il a hérité de la victoire lorsque Forcier a croisé le marbre.

Calendrier

La prochaine semaine sera très chargée pour les représentants locaux. Ce soir (mercredi 30 mai) à 20 h, le Cactus de Victoriaville débarquera au Stade Léo-Asselin pour croiser le fer avec les Castors.

Deux jours plus tard, soit le vendredi 1er juin à 20 h, ce seront les Brewers de Montréal qui seront les visiteurs. Par la suite, les protégés de Steve Green seront sur la route pour affronter les Brewers, le dimanche 3 juin à 14 h, et les Cardinaux de Saint-Jérôme, le mardi 5 juin à 20 h.

image