9 juin 2021
Service actuellement réservé aux employés municipaux
Upton souhaite implanter des bornes de recharge pour le grand public
Par: Alain Bérubé

Deux bornes de recharge publiques pour véhicules électriques ont été instarurées l’an dernier dans le stationnement de l’hôtel de ville. Elle ne sont toutefois pas accessibles à l’ensemble de la population.

La Municipalité d’Upton a fait installer l’an dernier deux bornes de recharge pour véhicules électriques, avec accès gratuit. dans le stationnement de l’hôtel de ville. Ces installations ne sont malheureusement pas disponibles au grand public.

Publicité
Activer le son

Une citoyenne, Ginette St-Onge, a déploré la situation dans une lettre acheminée à LA PENSÉE. Elle souligne que la Municipalité d’Upton a publié un communiqué de presse en novembre, afin de promouvoir l’instauration des bornes, sans expliquer clairement qu’elles sont réservées aux employés municipaux et au personnel de la Caisse Desjardins.

« Ce serait une belle initiative si on pouvait les utiliser. Ma fille, en visite à Upton, a voulu aller se brancher. Surprise, sa carte ne passait pas sur les bornes de la mairie », dit-elle, ajoutant que la Municipalité a investi 8694 $ dans ce projet.
Michael Bernier, coordonnateur à la vie communautaire et aux infrastructures municipales, a tenu récemment à rectifier les faits.

« Afin d’obtenir la subvention de 10 000 $ accordée par le programme Roulez vert, du gouvernement du Québec, les bornes doivent être exclusivement utilisées par les employés de la Municipalité durant trois ans. Ceux de la Caisse Desjardins, qui travaillent dans le même édifice, ont aussi droit d’utiliser ce service. Il faut une carte spéciale pour y avoir accès. Actuellement, peu de gens s’en servent car plusieurs employés sont en télétravail, mais d’ici quelques mois ce sera certainement très utilisé », mentionne-t-il.

M. Bernier assure que la Municipalité est consciente de l’importance d’offrir un tel service, afin de renforcer les infrastructures d’accueil en plus de contribuer au développement durable et à la préservation de la qualité de l’environnement.

« Nous nous excusons bien sûr pour le désagrément causé par la situation. Mais on travaille activement afin d’installer, de manière permanente, deux bornes payantes au Centre communautaire. La demande est de plus en plus forte et en tant que village à vocation touristique et culturelle, ce serait une très belle addition », conclut-il.

image