20 avril 2022
Projet de Propane du Suroît
Upton sans flamme lance une pétition
Par: La Pensée de Bagot

Alors que l’entreprise Propane du Suroît propose un projet révisé pour son site de transbordement de propane à Upton, les membres du mouvement citoyen d’Upton sans flamme maintiennent leur position: le transport et l’entreposage de propane n’a pas sa place dans la municipalité.

Publicité
Activer le son

Une pétition vient d’être lancée et sera présentée aux élus d’Upton le 3 mai, date de la prochaine séance du conseil où le nouveau projet de règlement devrait être voté.

Le 4 avril, l’entreprise a présenté aux citoyens une version réduite du projet, où le nombre de wagons-citernes initialement prévu est revu à la baisse, passant de 241 à 30 par jour.

Selon Maxime Beaugrand, co-porte-parole, les efforts de l’entreprise pour espérer obtenir l’aval des résidents n’ont pas porté fruit.

« Les voyages ayant augmenté, les risques d’accidents de la route et de manutention, de déversements ou d’explosions restent les mêmes. Ce projet est directement dans la cour des citoyens et au cœur de l’ensemble résidentiel et des établissements scolaires et de la petite enfance. Qu’on aborde la situation d’un point de vue de la sécurité publique, de la protection de l’environnement ou du développement de notre belle ville pour accueillir plus de familles, en aucun cas on ne peut accepter un tel projet », affirme-t-il.

« Nous avons abordé le projet sous tous ses angles. Nous n’arrivons pas à identifier des bénéfices suffisants. Il est évident que nous sommes ouverts à des projets qui stimulent le développement d’Upton et son attractivité pour les familles, mais jamais au profit de notre sécurité et de celle de la planète », mentionne de son côté Lydie Botchatay, dont la famille réside dans la région depuis plusieurs générations.

La porte-parle Nicolanne Sabourin croit qu’il s’agisse d’une perspective économique, environnementale ou sociale, le projet de transbordement de propane ne propose aucun avantage pour les citoyens.

« On a commencé par chercher des avantages, mais ça n’a pas duré, car même s’il y en avait, on arrive difficilement à croire qu’ils pourraient justifier de compromettre notre sécurité », tranche-t-elle, ajoutant qu’on assiste ici à un choc des valeurs.

Le mouvement citoyen souligne le manque de transparence dans ce dossier, mettant en valeur le fait que le retour du Groupe Suroît a été révélé grâce aux élections municipales de 2021.

La pétition est en ligne au www.change.org/UptonSansPropane.

 

image