25 novembre 2020
Roxton Falls
Une vocation quatre saisons pour le Camping de l’Île
Par: Alain Bérubé

Le Camping de l’Île, à Roxton Falls, sera dorénavant ouvert à l’année. On y retrouvera entre autres trois dômes, qui permettront de s’adonner au « glamping », soit du camping en tout confort.(photo gracieuseté Camping de l’Île)

Le Camping de l’île, situé à Roxton Falls, se prépare à faire un grand pas en avant. La récente arrivée de nouveaux propriétaires a insufflé un vent nouveau sur le site, qui pourra dorénavant accueillir des campeurs toute l’année.

Publicité
Activer le son

Situé tout près de la rivière Noire, le camping concrétise un rêve de longue date de Stéphane Gravel et de sa conjointe Mireille Périgny-Fortier, un couple de Saint-Jean-sur-Richelieu. Pascal St-Laurent, qui œuvrait dans le domaine de la construction aux côtés de M. Gravel, complète le trio de nouveaux propriétaires.

« Nous continuons d’opérer une entreprise de gestion immobilière, mais le Camping de l’Île est pour nous une priorité. On a hérité d’un site magnifique, géré avec brio durant 17 ans par Sylvain Lussier et Josée Proulx », résume Mme Périgny-Fortier.

Le camping, qui regroupe près de 200 terrains – dont 55 sont loués par des campeurs saisonniers -, proposera dorénavant des tentes Glamp quatre saisons, trois dômes et cinq chalets.

Les dômes, qui pourront héberger quatre personnes, offriront plusieurs commodités, dont une toilette, en plus d’être reliés à l’électricité.

« Nous souhaitons ainsi attirerles amateurs de glamping, une formede camping où le confort est misen avant-plan. Et de manière générale, la formule prêt-à-camper hivernale gagne en popularité à travers le Québec », mentionne Mireille Périgny-Fortier.

La copropriétaire du camping fait valoir que ces nouvelles installations plairont aux campeurs à la recherche d’une expérience unique, dans un site enchanteur et bien aménagé.

« Il sera possible de s’adonner à diverses activités, dont la raquette et la glissade. Et on a plein de projets en tête! », conclut Mme Périgny-Fortier.

 

Mireille Périgny-Fortier et Stéphane Gravel, deux des trois copropriétaires du camping.

image