11 avril 2018
Dans le motel industriel
Une « usine à spectacles » à Lawrenceville
Par: Alain Bérubé

Ian Fournier pose ici à l’intérieur du motel industriel de Lawrenceville, qui abritera sous peu l’Usine à spectacles.

Ian Fournier pose ici à l’intérieur du motel industriel de Lawrenceville, qui abritera sous peu l’Usine à spectacles.

Après avoir notamment abrité l’usine IPL et une partie de la production de Verbom, le motel industriel de Lawrenceville accueillera un nouveau lieu culturel géré par Le Vent dans les Arts.

Cet organisme de diffusion culturelle, fondé à Lawrenceville en 2011, inaugurera le 27 avril, lors d’un 5 à 7, l’Usine à spectacles au second étage de l’édifice.

« Un comité culturel a été formé en novembre 2017 afin de réaliser des projets artistiques. Avec l’appui de plusieurs citoyens, de l’école Saint-Laurent et de la municipalité, l’Usine à spectacles accueillera une petite salle de création et de diffusion, avec des prestations d’artistes locaux », explique Ian Fournier, directeur général du Vent dans les Arts.

M. Fournier avoue être agréablement surpris par le potentiel du motel industriel.

« J’étais sceptique au départ, mais la visite des lieux m’a convaincu que l’édifice conviendra à nos besoins. La municipalité nous donne un bon coup de main afin de réaménager les lieux, en plus d’avoir baissé le prix du loyer. Un partenariat de trois ans avec l’entreprise Millette et Fils nous permettra par ailleurs de démarrer plusieurs activités dès cette année », affirme-t-il.

Les projets sont nombreux : projection intérieure et extérieure de films, soirées karaoké, panneaux informatifs sur l’histoire du village, réalisation d’un second CD « Paroles de sagesse », arbres tricotés devant l’école, soirées d’humour, jams musicaux, etc. En 2019, l’Usine à spectacles souhaite créer une pièce de théâtre à teneur musicale.

« Nous projetons également d’embellir le motel industriel, entre autres par l’aménagement paysager d’éléments architecturaux et de peintures illustrant l’histoire de Lawrenceville. Avec l’aide de la communauté, on veut faire de Lawrenceville un milieu de vie agréable, créatif, mobilisateur et innovant, pour ainsi être le village le plus culturel de la région », conclut M. Fournier.

Pour donner de son temps comme bénévole ou pour en savoir plus sur le projet: Ian Fournier, 450 535-6029.

image