8 juillet 2020
Dès le 1er août
Une seule équipe pastorale pour l’Unité des Semeurs et le secteur d’Acton Vale
Par: Alain Bérubé

Dominique M. Quirion

Un vent nouveau souffle sur l’Unité des Semeurs et les trois paroisses du secteur d’Acton Vale. L’abbé Alain Mitchell sera bientôt à la tête des dix paroisses desservies par ces deux unités pastorales.

Publicité
Activer le son

Ce prêtre diocésain quittera la Fabrique Saint-Bernardin de Waterloo pour devenir ainsi curé de la nouvelle unité pastorale en place le 1er août. Dominique M. Quirion, prêtre pour les trois paroisses du secteur d’Acton Vale et Brice Séverin Banzouzi, prêtre collaborateur à l’Unité des Semeurs, assisteront l’abbé Mitchell.

« Notre évêque, Mgr Christian Rodembourg, a amorcé un réaménagement majeur dans les structures paroissiales à travers le diocèse de Saint-Hyacinthe. Nous pourrons ainsi mettre en commun nos ressources, ce qui est une très bonne nouvelle », explique l’abbé Quirion.

Ce dernier soutient que le nouveau curé relèvera ce nouveau défi avec brio, malgré la grandeur du territoire couvert par les dix paroisses, soit 45 km de largeur par 35 km de longueur.

« L’abbé Mitchell est originaire d’Acton Vale et il connaît donc très bien la région. Il a d’ailleurs donné récemment un coup de main pour quelques activités paroissiales. Plusieurs changements seront bien sûr nécessaires, entre autres pour l’horaire des célébrations des messes, mais je suis convaincu que tout se déroulera très bien », mentionne l’abbé Quirion.

Retour des messes

M. Quirion est par ailleurs ravi que les églises, fermées temporairement à cause de la pandémie de la COVID-19, soient de nouveau ouvertes aux fidèles durant le week-end. Les messes en semaine sont toujoursen pause.

« Il y a bien sûr plusieurs mesures reliées au protocole sanitaire, dont la distanciation de deux mètres, l’accès aux toilettes réservé aux urgences et l’absence de discussions avant et après les célébrations. De plus, on ne peut pas admettre plus de 50 personnes à la fois dans l’église. En général, c’est très bien accepté de la part de nos fidèles. Nous espérons bien sûr pouvoir accueillir davantage de gens, car on doit parfois refuser des gens lors de nos messes. Par ailleurs, nous célébrerons un mariage en août et quelques funérailles ont lieu, avec bien sûr un nombre réduit de personnes sur place », confie-t-il.

Les paroisses qui font partie dela nouvelle unité pastorale sontSaint-Jean-Baptiste de Roxton Falls,Sainte-Hélène-de-Bagot, Saint-Hugues, Saint-Liboire, Saint-Simon-de-Bagot, Saint-Valérien-de-Milton et Saint-Ephrem d’Upton, de l’Unité des Semeurs, en plus des paroisses Saint-André d’Acton Vale, Saint-Nazaire-d’Acton et Saint-Théodore-d’Acton.

image