18 avril 2018
Pont Provost à Acton Vale
Une réouverture prévue d’ici la fin de l’année
Par: Alain Bérubé
Le pont Provost, fermé à la circulation depuis janvier, devrait être réouvert à la circulation d’ici la fin de l’année 2018.

Le pont Provost, fermé à la circulation depuis janvier, devrait être réouvert à la circulation d’ici la fin de l’année 2018.

Les automobilistes qui avaient l’habitude d’emprunter le pont Provost, à Acton Vale, devront s’armer de patience. Fermé depuis janvier sur une base préventive, il pourrait être ouvert de nouveau d’ici la fin de l’année.

Le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) a ordonné la fermeture du pont – situé au-dessus de la rivière Noire – après qu’un camion ait accroché la structure métallique.

« Une aggravation des déformations à certains contreventements transversaux et aux montants a été constatée. Lorsque le Ministère à le moindre doute quant à la sécurité d’une infrastructure, il n’hésite pas à en interdire ou en limiter la circulation, ce qui a été fait dans ce cas-ci », explique Josée Séguin, conseillère en communications pour la Direction de la Montérégie du MTMDET.

Un projet de réparation du pont était déjà en préparation avant cet incident, ajoute Mme Séguin.

« L’évaluation des solutions était entamée, mais une révision de l’ampleur des interventions est nécessaire compte tenu de l’aggravation des déformations à la structure métallique. Le projet est actuellement à l’étape de la conception. Nous sommes conscients des impacts d’une telle fermeture et nous tenons à remercier la population de sa compréhension », mentionne Mme Séguin.

Alors que le Ministère n’avance pas officiellement de date quant à la réouverture du pont Provost, le maire d’Acton Vale, Éric Charbonneau, soutient que le processus va bon train.

« L’appel d’offres sera lancé prochainement. Si tout va bien, le pont sera réouvert à la circulation cet automne », dit-il.

Les automobilistes doivent actuellement faire un détour via le 1er Rang, la route MacDonald et le 2e Rang afin de contourner l’entrave. Une situation qui ne plait bien sûr pas à tout le monde, selon des citoyens joints par La Pensée.

« Pour moi, c’est un détour d’environ 10 km par jour. Et c’est la troisième fois depuis 2010 que le pont doit être fermé temporairement. Ce n’est pas très agréable », allègue une d’entre elles.

image