8 septembre 2021
Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe
Une rentrée scolaire plus normale que l’an dernier
Par: Alain Bérubé

La rentrée scolaire, à travers les écoles de la MRC d’Acton et du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, s’est très bien déroulée malgré les mesures sanitaires toujours en vigueur. (photo gracieuseté École des Moissons de Saint-Théodore-d’Acton)

Même si la pandémie le force encore à faire respecter plusieurs mesures sanitaires, le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe – qui chapeaute entre autres les écoles de la MRC d’Acton – a vécu une rentrée scolaire plus normale que l’an dernier. L’enseignement à distance est en effet mis de côté, au profit d’un retour à plein temps des élèves et des enseignants en présentiel.

Publicité
Activer le son

Le directeur général Jean-Pierre Bédard en est à sa première rentrée scolaire à ce poste.

« Malgré le contexte pandémique, je suis heureux de constater que ça se déroule très bien. La présence complète des élèves en classe ajoute beaucoup de vie dans les écoles et ça fait du bien! », déclare-t-il.

Pour la rentrée scolaire 2021-2022, on note entre autres l’abandon des bulles-classes. Par contre, le port du masque demeure obligatoire à l’intérieur des écoles.

« Heureusement, les programmes de sport-études et les activités parascolaires sont de retour. Et j’ai confiance que tout ira bien, d’autant plus que notre personnel a développé une capacité d’adaptation extraordinaire depuis le début de la pandémie », affirme M. Bédard.

Ce dernier souligne, que dans les écoles de la MRC d’Acton, des efforts supplémentaires ont été entrepris afin de rattraper le retard pour la vaccination des élèves. La situation s’est améliorée récemment à la polyvalente Robert-Ouimet, avec 81,7 % des élèves qui ont eu une première dose, alors que 73,6 % sont adéquatement protégés.

« Les cliniques de vaccination dans les écoles, d’ici les prochaines semaines, permettront d’obtenir des résultats encore plus satisfaisants », mentionne M. Bédard.

Le directeur général du CSSSH assure que les parents sont très bien informés des derniers développements reliés aux mesures sanitaires.

« Nous les tenons au courant de toute décision majeure. Et on demeure bien sûr vigilants afin d’éviter le plus possible des éclosions de COVID-19 », déclare Jean-Pierre Bédard.

La polyvalente Robert-Ouimet a pu tenir au début juillet, dans le respect des règles sanitaires et sous un chapiteau, une activité spéciale pour les finissants.

« Tout s’est bien déroulé. Les parents ont pu assister à la cérémonie grâce à une diffusion sur Facebook », indique Isabelle Ricard, régisseuse aux communications.

Les nouveautés sont peu nombreuses dans les écoles cet automne, compte tenu de la pandémie. Mais M. Bédard souligne que les écoles primaires de la MRC d’Acton, comme celles de l’ensemble du territoire, travaillent fort afin de faciliter la transition entre le niveau primaire et le niveau du secondaire.

« C’est une étape importante dans le développement de nos élèves. Des projets innovateurs sont en cours », observe-t-il.

M. Bédard souligne que la résilience est plus que jamais au rendez-vous.

« Dans nos écoles et autres établissements, de nombreux efforts ont été faits afin de traverser la pandémie de manière sécuritaire. Mais on garde le sourire, et le bonheur des élèves demeure au cœur de nos priorités », conclut-il.

image