1 décembre 2021
Entente de cinq ans pour 1,7 million $
Une promotion encore plus grande des saines habitudes de vie par Jeunes en santé
Par: Alain Bérubé

En avant-plan : Michel Lussier et Jézabelle Legendre, respectivement président et coordonnatrice de Jeunes en santé. Debout, en compagnie des mascottes Pirouette 2.0 et Pirouette, on retrouve Éric Charbonneau, maire d’Acton Vale, Francine Morin, ex-préfet de la MRC des Maskoutains, Dominic Lepage, attaché politique de la députée de Saint-Hyacinthe Chantal Soucy, Jean-Marie Laplante, préfet de la MRC d’Acton, et Nancy Prévéreault, directrice générale adjointe du CSSSH.

Depuis 2004, Jeunes en santé a pour objectif de favoriser et de développer les saines habitudes de vie. L’organisme sans but lucratif, né dans le cadre de la 40e finale des Jeux du Québec à Saint-Hyacinthe, pourra bonifier ses activités et services proposés aux 12 à 17 ans grâce à une entente sectorielle de développement se terminant en 2026.

Publicité
Activer le son

Un montant de plus de 1,7 million $ permettra la réalisation du projet « Les saines habitudes de vie, parlons-en encore plus! ».

Les partenaires de cette entente sont le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (1 148 220 $ provenant du Fonds régions et ruralité), le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (475 800 $) ainsi que les MRC d’Acton et des Maskoutains (contribution sous forme de soutien et d’accompagnement de 30 000 $).

Jeunes en santé investit 97 905 $ dans le projet.

Jeunes en santé rejoint annuellement plus de 9000 jeunes des MRC d’Acton et des Maskoutains par le biais de ses ateliers en activité physique, en alimentation et en psychomotricité.

L’organisme diffuse également des capsules vidéo, en plus de s’impliquer dans des projets communautaires.

« Jeunes en santé est un bel exemple d’un organisme qui est très bien ancré dans le milieu. Cette belle collaboration fait en sorte que nos jeunes adultes de demain seront en grande forme, avec de belles valeurs », résume la coordonnatrice Jézabelle Legendre.

Le président du conseil d’administration, Michel Lussier, soutient que de nouveaux outils seront développés pour faciliter le travail des collaborateurs qui œuvrent avec eux au quotidien.

« Ensemble, nous pouvons faire une différence dans la vie des jeunes, en leur transmettant le goût de prendre soin de leur santé par une saine alimentation, l’activité physique et une bonne hygiène de vie », déclare-t-il.

Dominic Lepage, attaché politique de Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe, soutient qu’on ne doit pas hésiter à promouvoir encore plus les saines habitudes de vie.

« Jeunes en santé remplit bien sa mission en mobilisant la communauté et en proposant une approche positive », dit-il.

Le préfet de la MRC d’Acton, Jean-Marie Laplante, affirme que « Jeunes en santé a un réel impact dans la vie des enfants, en les éduquant adéquatement aux saines habitudes de vie ».

Francine Morin, qui occupait jusqu’à tout récemment les mêmes fonctions à la MRC des Maskoutains, souligne que cet organisme a su rejoindre un grand nombre de jeunes. en plus d’influencer positivement plusieurs décisions au niveau municipal.

Nancy Prévéreault, directrice générale adjointe du CSSSH, a salué l’engagement de l’équipe de Jeunes en santé, qui travaille en complémentarité avec les écoles.

Pour en savoir davantage : Jézabelle Legendre (450 418-4646 poste 1 /jezabelle.legendre@csssh.gouv.qc.ca) ou www.jeunesensante.ca.

image