11 août 2021
Organisme dirigé par le Valois Roger Robertson
Une nouvelle voix pour les Autochtones qui vivent hors des réserves
Par: Alain Bérubé

L’Association canadienne des membres des Premières Nations hors réserve (ACMPNHR) a été lancée officiellement samedi, à la pourvoirie Royaume Mac, à Saint-Théodore-d’Acton. De gauche è droite : le président et directeur Roger Robertson, Harold McMartin, Julie Hamelin et son père Henri-Claude Hamelin, John Davis et Simon-Pierre Savard-Tremblay, député de Saint-Hyacinthe-Bagot. Michelle Champagne et Robert Paquette, absents sur la photo, sont également membres du conseil d’administration.

Bénévole de longue date, le Valois Roger Robertson veut faire sa part pour les peuple autochtones. Il a accepté la présidence et la direction de l’Association canadienne des membres des Premières Nations hors réserve (ACMPNHR), un organisme sans but lucratif lancé officiellement samedi, à Saint-Théodore-d’Acton.

Publicité
Activer le son

Malgré la pluie, le conseil d’administration s’est réuni lors d’un rassemblement à l’extérieur, dans le respect des traditions ancestrales, à la pourvoirie Royaume Mac.

Lui-même d’origine Micmac, M. Robertson soutient que l’ACMPNHR donnera une voix aux Autochtones qui souhaitent vivre à l’extérieur de leur communauté.

« Notre organisme a vu le jour au début de la pandémie. La COVID-19 a retardé nos plans, mais nous sommes maintenant prêts à aider les gens qui ont besoin de nos services et de nos conseils », affirme-t-il.

Les gens qui veulent obtenir de la documentation pour l’obtention de leur statut de Premières Nations ou sur leurs droits pourront faire appel à l’ACMPNHR.

« C’est le temps plus que jamais de communiquer entre nous et de nous entraider », lance M. Robertson.

L’organisme a entrepris plusieurs démarches afin d’obtenir le financement nécessaire pour remplir son mandat.

« Nous présenterons un tournoi de golf bénéfice le dimanche 29 août au Club de golf Monty, à Saint-Nicéphore. Tous sont les bienvenus et ce sera un très bon moyen de fraterniser. On espère avoir au moins 100 personnes. Et nous travaillons sur l’organisation de séjours de camping sur une île à Gaspé, qui permettront de découvrir les traditions et la culture autochtones », souligne M. Robertson.

Le député de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a promis son appui à l’organisme lors de la rencontre de samedi.

« Je suis moi-même un membre hors réserve, étant originaire de la Nation huronne-wendat, à Wendake. Des initiatives comme celle lancée par M. Robertson et son équipe sont essentielles, car il y a encore beaucoup d’efforts à faire afin que les Autochtones qui vivent hors des réserves obtiennent davantage de reconnaissance. Il y a encore trop de colonialisme au Canada, comme le témoigne la Loi sur les Indiens », déclare-t-il.

Pour en savoir plus sur le tournoi de golf : www.sagama.ca. On doit s’inscrire avant le 15 août; le formulaire d’inscription est disponible en ligne au ACMPNHR@hotmail.com.

image