3 août 2022
Une nouvelle œuvre engagée pour la MRC d’Acton
Par: La Pensée de Bagot

Denise Campillo expose pour une deuxième fois l’une de ses œuvres dans des lieux publics de la MRC. La voici avec son tableau Le vieux sage peint plus tôt cette année. Photo gracieuseté

Denise Campillo expose pour une deuxième fois l’une de ses œuvres dans des lieux publics de la MRC. La voici avec son tableau Le vieux sage peint plus tôt cette année. Photo gracieuseté

Une septième œuvre d’art figure désormais parmi la collection de la MRC d’Acton. Le tableau Le vieux sage (printemps) de l’artiste peintre Denise Campillo orne présentement l’un des murs de la salle du conseil de la municipalité du Canton de Roxton.

Publicité
Activer le son

À la suite de l’adoption de sa Politique d’acquisition d’œuvres d’art en 2013, l’organisation compte sept tableaux provenant d’artistes locaux pouvant être exposés dans divers lieux. Actualisée et adoptée lors du Conseil des maires en janvier 2018, cette politique encadre les futurs achats afin de constituer une collection permanente en arts visuels d’artistes résidant sur le territoire pour ensuite la rendre accessible à tous ses citoyens.

Après les créations artistiques de Denise Gazaille, Françoise Bombardier et autres, c’est au tour de Denise Campillo, pour une seconde fois, d’exposer son art au grand jour. L’œuvre Le vieux sage réalisée en 2022 par l’artiste peintre roxtonoise dépeint l’évolution du paysage rural à travers un saule situé au bord de la rivière Noire.

Ce travail est un mélange spontané et réfléchi qui fait appel à l’intuition et à la citation permettant d’élaborer les compositions portées par l’abstraction et la représentation. Pour l’artiste, les questions environnementales ainsi que l’implication citoyenne dans la lutte pour la protection de l’environnement sont autant d’enjeux qui sont transposés dans cette œuvre.

« Ce vieux saule, qui fait partie de notre patrimoine naturel, a vu le paysage environnant bouleversé par l’agriculture moderne. Il faut tendre vers une agriculture plus diversifiée, plus respectueuse de la biodiversité tout en permettant d’enrichir les sols, limiter les apports de produits chimiques et avancer dans la lutte contre les changements climatiques », explique par voie de communiqué l’artiste.

Par son art, cette dernière sent le devoir d’appeler les citoyens et les dirigeants à la solidarité et à l’action pour protéger le territoire et travailler à la transition vers un mode de vie plus responsable.

image