30 mars 2022
Originaire d’Acton Vale
Une nouvelle infirmière praticienne spécialisée à la Coopérative de santé
Par: Alain Bérubé

Laurence Clément

La Coopérative de solidarité de santé de la MRC d’Acton peut désormais compter sur une infirmière praticienne spécialisée (IPS) au sein de son personnel.

Publicité
Activer le son

Laurence Clément, originaire d’Acton Vale, a joint l’équipe de la Coopérative de santé le 21 mars.

Elle compte plus de six ans d’expérience comme infirmière clinicienne au niveau des urgences, dont cinq à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville. Elle a suivi un perfectionnement afin de se préparer à cette nouvelle fonction.

« Nous sommes très heureux d’accueillir cette jeune infirmière qui a choisi de poursuivre sa carrière dans sa communauté. Elle suivra près de 400 patients de la MRC d’Acton, sous la supervision principale de Dre Audrey-Anne Guillet. Une IPS peut, dans sa pratique quotidienne, accomplir la majeure partie des fonctions d’un médecin de famille, soit la prise en charge, les suivis et les urgences », explique Julie Desgranges, directrice générale de la Coopérative de santé.

Mme Desgranges souligne que Mme Clément s’ajoute à une équipe formée de six médecins de famille, en plus d’une infirmière clinicienne et plusieurs spécialistes sur une base ponctuelle. Une travailleuse sociale joindra également les rangs sous peu.

« L’an dernier, nous avions à un certain moment seulement quatre médecins de famille. Ce ne fut pas facile, mais nous avons tenu bon et gardé espoir. Avec l’arrivée de deux autres médecins en septembre, c’est vraiment motivant », soutient-elle.

Une consultation virtuelle

Afin de peaufiner la réflexion sur son avenir, la Coopérative de santé a tenu le 23 mars l’atelier Révélateur +, avec la collaboration du Pôle de l’entrepreneuriat collectif de l’est de la Montérégie (PECEM) et son parcours EspaceLab.

« En tout, 20 personnes, dont quelques membres de notre conseil d’administration, ont participé à cette initiative qui a été enrichissante et constructive. Plusieurs besoins ont été identifiés, en plus d’identifier nos forces et nos points à améliorer.

Nous analyserons prochainement les résultats afin d’en arriver à des solutions qui permettront à la Coopérative de santé de répondre encore mieux aux attentes de notre clientèle », affirme Mme Desgranges.

image