22 septembre 2021
Élections fédérales dans Saint-Hyacinthe-Bagot
Une majorité encore plus grande pour Simon-Pierre Savard-Tremblay
Par: Alain Bérubé

Simon-Pierre Savard-Tremblay a savouré sa victoire, devant plusieurs partisans, lundi soir alors qu’il a été réélu député bloquiste de Saint-Hyacinthe-Bagot. (photo François Larivière)

Élu pour la première fois comme député de Saint-Hyacinthe-Bagot en 2019. le bloquiste Simon-Pierre Savard-Tremblay a obtenu un mandat encore plus fort de la part des électeurs lors du scrutin fédéral de lundi.

Publicité
Activer le son

Alors qu’il avait récolté 41,4 % des suffrages (et 11 167 voix d’avance sur le libéral René Vincelette) il y a deux ans, M. Savard-Tremblay avait reçu – au moment de mettre sous presse – 47,8 % des votes, avec 13 149 voix de majorité. La libérale Caroline-Joan Boucher a récolté la seconde place, avec 22,3 % des votes, suivie du conservateur André Lepage (13,6 %), de la néo-démocrate Brigitte Sansoucy (11,6 %), de Sylvain Pariseau du Parti populaire du Canada (2,7 %) et de Sébastien Desautels du Parti libre Canada (2 %).

Le député Savard-Tremblay soutient que malgré la pandémie, il a fait son possible afin de répondre aux attentes de la population et remplir pleinement sa mission.

« Ce fut très intensif. J’ai appris à me faire connaître des citoyens en étant près d’eux. Il semble qu’on a ait aimé mon mode de communication et si c’est quelque chose que les gens ont apprécié, j’en suis fort heureux », a-t-il confié en point de presse.
Lors de la confirmation de sa réélection, M. Savard-Tremblay a remercié chaleureusement les électeurs qui lui ont fait confiance.

« Ce soir, vous m’avez fait plaisir, car je garde le titre le plus honorable que j’ai eu de toute ma vie, soit celui de député de Saint-Hyacinthe-Bagot! », a-il lancé devant les dizaines de partisans présents au Bilboquet de Saint-Hyacinthe.

Le député bloquiste a tenu également à remercier son équipe et les bénévoles qui l’ont appuyé. Il a aussi félicité ses principaux adversaires, affirmant que la libérale Caroline-Joan Boucher a apporté de très bonnes idées au niveau de l’agriculture. Il a ajouté avoir des rapports cordiaux avec le conservateur André Lepage et la néo-démocrate Brigitte Sansoucy.

M. Savard-Tremblay a par ailleurs réitéré ses convictions souverainistes.

« Je vais retourner à Ottawa avec un message clair. On n’acceptera pas que vous veniez nous dicter notre façon de faire. Nous sommes maîtres chez nous! », a-t-il claironné durant son allocution.

Le député de Saint-Hyacinthe-Bagot se questionne par ailleurs encore sur la pertinence de l’élection de lundi, d’autant plus que le résultat demeure le même, soit un gouvernement libéral minoritaire.

« C’était inutile. On aurait pu continuer à collaborer entre nous », dit-il.

Caroline-Joan Boucher

La candidate libérale Caroline-Joan Boucher, qui a terminé au second rang, a grandement apprécié son expérience malgré la défaite.

« C’était vraiment enrichissant. J’ai rencontré plein de gens intéressants et ce fut un très bel exercice de démocratie », souligne-t-elle.

Cette agronome affirme qu’elle continuera à militer au sein du Parti libéral du Canada.

« Notre chef Justin Trudeau a mené une belle campagne, avec une plateforme très intéressante. C’est fort possible que je sois de nouveau candidate aux prochaines élections fédérales », conclut-elle.

 

Carolane-Joan Boucher

image