30 avril 2020
Trousses d’apprentissages
Une livraison spéciale pour les écoles Saint-André et Sacré-Coeur
Par: La Pensée de Bagot

Le gouvernement du Québec a récemment diffusé ses trousses pédagogiques afin de répondre à un besoin criant des parents dont les enfants sont confinés à domicile. Les activités proposées, qui demeurent facultatives, sont envoyées aux parents via leur courriel électronique. Sachant pertinemment que ce ne sont pas toutes les familles qui ont accès à Internet, les écoles rendront disponible une version papier.

Publicité
Activer le son

La fermeture des écoles amène son lot de questionnements pour les parents qui sont inquiets de voir que l’année scolaire de leurs enfants est peut-être terminée. Donc, afin de consolider les acquis et cultiver le goût d’apprendre des élèves, le ministère de l‘Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a implanté les trousses pédagogiques. Ces dernières sont envoyées aux élèves par courriel ou par livraison spéciale.

« Nous avons des familles qui n’ont pas accès à Internet et d’autres qui n’ont pas d’imprimantes. Lors de l’appel hebdomadaire fait à leurs élèves, les enseignants ont noté les besoins des familles. Par la suite, nous avons décidé de mettre à profit le personnel qui avait émis le souhait de se rendre utile, en leur demandant de livrer les trousses directement à la maison. Bien sûr, un protocole très strict a été mis en place afin d’assurer la santé de notre personnel mais aussi des familles. Nos livreurs déposeront les trousses sur la galerie, ils sonneront à la porte et ils quitteront. S’ils ont à échanger avec les familles, ils respecteront la distanciation sociale telle qu’indiquée par le ministère », affirme Josée Rousselle, directrice des écoles Sacré-Cœur et Saint-André.

Bonification des trousses

Bien que les enseignants soient eux aussi confinés à la maison pendant cette période de pandémie, leur expertise est tout de même mise à profit, entre autres, afin de s’assurer de la conformité des trousses en lien avec les apprentissages déjà vus en classe.

« Tout d’abord, il faut mentionner que la première trousse a été envoyée intégralement aux élèves. Depuis quelques jours, les enseignants de tous les niveaux bonifient les activités qu’on y retrouve en l’adaptant à leur groupe. Nous allons bien nourrir la soif d’apprendre de nos élèves en leur suggérant aussi des activités plus ciblées. Cependant, la directive est claire. Ces exercices doivent demeurer facultatifs et ne feront aucunement l’objet d’évaluation. On ne demande pas aux parents de devenir des enseignants, on souhaite seulement leur faciliter la tâche en leur proposant des activités », conclut Mme Rousselle.

image