15 mai 2019
Inauguration officielle de ses nouveaux locaux
Une grande dose d’amour pour la Coopérative de santé
Par: Alain Bérubé

La traditionnelle coupure de ruban a eu lieu en présence, entre autres, de Philippe Côté (copropriétaire-pharmacien du Uniprix d’Acton Vale), Gérald Désaulniers (CISSS de la Montérégie-Est), Jean-Marie Laplante et Julie Desgranges, tous deux de la Coopérative, ainsi qu’André Lamontagne, député de Johnson.

La Coopérative de solidarité de santé de la MRC d’Acton a souligné avec fierté, samedi, son récent déménagement dans un édifice adjacent àla pharmacie Uniprix d’Acton Vale.L’organisme affirme maintenant être prêt à poursuivre sa croissance, en espérant consolider son équipe de médecins et l’ensemble de ses services.

Durant l’après-midi, environ 70 personnes ont visité les nouveaux locaux. Par la suite, la Coopérative a inauguré officiellement son Groupe de médecine familiale – ainsi que l’édifice – en plus de célébrer son 10e anniversaire en présence de plusieurs dignitaires et intervenants.

« C’est vraiment une magnifique journée. Les gens apprécient vraiment nos nouvelles installations, affirmant que c’est à la fois grand et bien aménagé », mentionne la gestionnaire principale Julie Desgranges.

Le président Jean-Marie Laplante abonde dans le même sens.

« On sent beaucoup d’amour autour de la Coopérative de santé, que ce soit des patients ou de notre personnel en place. La construction des nouveaux locaux a été très bien planifiée et le résultat semble plaire à tout le monde. Ce fut un très beau travail d’équipe. Je tiens à féliciter l’ancienne directrice générale, Nicole Saulnier, pour le boulot colossal accompli durant les dernières années », dit-il.

M. Laplante rappelle toutefois que rien n’est acquis à 100 %. Il espère notamment une hausse du nombre de membres, évalué à près de 3000.

« Nous comptons actuellement sur sept médecins et, d’ici cet automne, ce nombre devrait passer à huit. C’est très bien, mais la Coopérative vise toujours le cap des dix médecins. On souhaite conserver et même consolider notre statut de Groupe de médecine de famille, qui requiert au moins 6000 patients pondérés. L’avenir est très prometteur, mais il faut continuer à travailler très fort », soutient-il.

Le député provincial de Johnson, André Lamontagne, a tenu à souligner les progrès accomplis par la Coopérative de santé.

« Depuis le cri du cœur lancé par la Coop en 2015, qui vivait alors une pénurie importante de médecins, ça a vraiment bougé dans la bonne direction. Une communauté comme celle d’Acton Vale attirera davantage de jeunes familles grâce à la qualité de ses services de santé de proximité. L’implication de la population fait une grande différence », a-t-il déclaré.

image