30 août 2018
Tournoi de fin de saison
Une fin de semaine active pour l’ASMAV
Par: Annie Gagnon

Plusieurs joueurs U6 et U8 ont participé au tournoi et assisté aux différents matchs présentés.

Le week-end dernier, l’Association du soccer mineur d’Acton Vale a célébré sa saison 2018 en tenant son tournoi annuel. Avec 82 rencontres à disputer et 470 jeunes sportifs prêts à gagner, la réussite était assurée!

Au terme de la saison, les dirigeants de l’ASMAV peuvent être très fiers du travail accompli alors que près de 500 jeunes ont envahi les terrains de soccer de la MRC d’Acton. Le tournoi du dernier week-end a permis à chacun de célébrer la saison en étant récompensés pour leurs efforts, dans la victoire comme dans la défaite.

« L’Association du soccer mineur d’Acton Vale peut être très fière de ce qu’elle a accompli au cours du dernier été. Quelque 470 joueurs, répartis dans 45 équipes, ont disputé 270 matchs. Nous ne pouvons qu’être heureux d’avoir fait bouger tous ces jeunes de la MRC d’Acton », mentionne le président Éric Deschênes.

Tournoi de fin de saison

La dernière compétition de la saison s’est bien déroulée pour l’ASMAV qui a pu compter sur ses nombreux bénévoles pour faire de ce tournoi une réussite. Avec des équipes gagnantes d’Acton Vale (U8), Sainte-Christine (U10), Upton (U12), Acton Vale (U14) et Roxton Falls (U17), l’Association présente un tableau équilibré où tous les jeunes peuvent se démarquer et gagner.

« Je suis fier de ce que j’ai vu et je crois que la région peut être fière du conseil d’administration qui dirige le soccer ici. La fin de semaine a été bien plus que du sport pour les jeunes et leurs parents. J’ai vu des victoires et des défaites, des sourires et des pleurs, de la fébrilité et un sentiment d’appartenance pour chacune des équipes présentes. Chapeau aux entraîneurs et aux bénévoles qui font de l’excellent travail. C’est grâce à chacun d’eux que le soccer est en bonne santé dans la région. À tous les matchs, ils créent des souvenirs impérissables pour les jeunes. Pour cela, on peut dire mission accomplie », conclut le président Deschênes.

image