17 février 2021
Indice de performance du troupeau
Une ferme laitière d’Upton parmi les meilleures au Canada
Par: Alain Bérubé

Claude Larocque et Andrée Chicoine, ainsi que de deux de leurs enfants, Alexandre et Joanie, gèrent avec succès leur ferme laitière à Upton, qui occupe la 8e place au Canada pour l’indice de performance du troupeau, selon le palmarès de Lactanet.

La Ferme Claude Larocque bénéficie déjà d’une réputation fort enviable grâce à son élevage de vaches Ayrshire. Cette ferme laitière située à Upton vient d’obtenir le 3e rang québécois – et le 8e au Canada – dans le palmarès annuel de l’Indice de performance du troupeau (IPT).

Publicité
Activer le son

Ce palmarès, dévoilé par Lactanet, dresse la liste des 25 premières positions au Canada. L’évaluation des meilleurs troupeaux laitiers est réalisée en fonction de six critères : valeur du lait, santé du pis, âge au premier vêlage, intervalle de vêlage, longévité et pourcentage de vaches en lactation. En tout, environ 7000 troupeaux laitiers ont été évalués à travers le pays.

La ferme uptonaise a obtenu 968 points sur une possibilité de 1000. Elle a par ailleurs décroché le 2e rang québécois et canadien parmi les troupeaux en stabulation entravée (animaux attachés, la traite du lait étant faite avec des retraits automatiques).

« En 2019, on avait décroché le 13e rang au Québec et la 26e place au Canada, ce qui était déjà très bon. Les nouveaux résultats sont véritablement une belle tape dans le dos. L’an dernier, tout était bien aligné pour une production exceptionnelle », affirme Claude Larocque, qui a été nommé « Maître éleveur 2017 » par l’Association des éleveurs Ayrshire du Canada.

La ferme, qui compte 75 vaches en lactation – pour un total de 145 têtes Ayrshire pur-sang -, a vu le jour en 1913. Claude Larocque a pris le relais en 1981, puis épousé l’année suivante Andrée Chicoine. Deux des quatre enfants du couple, Joanie et Alexandre, sont aussi actionnaires depuis 2018.

« Il y a moins de troupeaux de race Ayrshire, mais ces vaches sont fort appréciées pour leur lait de qualité et une teneur plus élevée des composantes (gras et protéines) », mentionne Joanie Larocque.

Depuis quelques années, de nombreuses améliorations ont été apportées à l’étable. Un suivi serré de la gestion et la croissance des taures favorisée par de nouvelles logettes font partie des points forts de cette ferme laitière.

« L’union fait la force. Tout le monde travaille très fort et personne ne compte ses heures », soutient Alexandre Larocque.

« Notre excellente position dans le palmarès de Lactanet représente une belle reconnaissance. C’est un signe qu’on va dans la bonne direction », renchérit Andrée Chicoine.

La longévité du troupeau connaît un bel essor depuis plusieurs années. Le confort des vaches et une sélection judicieuse des meilleures familles, en plus du choix de taureaux de qualité (production et conformation), afin d’assurer une bonne relève, expliquent cette situation.

« On espère que tout continue d’aller aussi bien. Nous avons confiance en l’avenir », conclut Claude Larocque.

image