29 mars 2018
La retraite après 13 ans dans le monde de la politique
Une expérience enrichissante pour Danielle Bédard
Par: Alain Bérubé
André Lamontagne, député de Johnson, n’a que des bons mots pour son attachée politique Danielle Bédard, qui quitte ses fonctions afin de prendre sa retraite. (photo bureau du député André Lamontagne)

André Lamontagne, député de Johnson, n’a que des bons mots pour son attachée politique Danielle Bédard, qui quitte ses fonctions afin de prendre sa retraite. (photo bureau du député André Lamontagne)

Après avoir oeuvré dans le domaine politique aux côtés de trois députés, Danielle Bédard prend une retraite bien méritée. Elle affirme retenir de très beaux souvenirs de son expérience, ponctuée par un changement d’allégeance dans le comté de Johnson.

Ayant notamment travaillé dans le milieu diététique – notamment à la clinique médicale du Dr Paul Thomas, à Saint-Hyacinthe -, c’est en 2005 que cette Drummondvilloise a fait sa première incursion en politique, soit en tant qu’adjointe administrative du député péquiste de Drummond, Normand Jutras.

« Je connaissais peu la politique et je n’étais pas vraiment une militante pour un quelconque parti, mais j’ai su faire ma place. La défaite de mon patron en 2007, lors des élections provinciales, m’a forcé à trouver un autre emploi. Après avoir travaillé à la bibliothèque du Cégep de Drummondville, Yves-François Blanchet, qui a été élu député de Drummond en 2008, a décidé de me faire confiance en tant qu’attachée politique. Je suis demeurée en poste lorsque la carte électorale a été modifiée en 2012, pour ainsi desservir les citoyens du comté de Johnson », relate Mme Bédard.

En 2014, la défaite de M. Blanchet aux mains du caquiste André Lamontagne aurait pu mettre fin à la carrière politique de Danielle Bédard. Mais le nouveau député de Johnson a décidé de garder l’attachée politique au sein de son équipe.

« Étant donné que j’étais nouveau en politique lors de mon élection, je lui ai offert de poursuivre l’excellent travail qu’elle avait fait auprès de mes prédécesseurs. De cette façon, j’ai pu donner rapidement le meilleur service possible à la population », explique M. Lamontagne.

Mme Bédard a été agréablement surprise par la décision de son nouvel employeur.

« Au-delà des partis politiques, M. Lamontagne a vu en moi une employée dévouée. Il a apprécié ma droiture, ma rigueur et ma loyauté à l’endroit de tous les citoyens de Johnson », établit-elle.

« Mon mandat n’aurait pas été pareil sans Danielle. Elle m’a été d’un très grand soutien », renchérit le député Lamontagne.

Que ça soit en accueillant les citoyens aux bureaux de Drummondville et d’Acton Vale, en comptabilité ou en représentant M. Lamontagne lors d’activités publiques, Mme Bédard parle d’une expérience très enrichissante.

« J’ai rencontré plein de gens intéressants, y compris les députés et ministres avec qui j’ai travaillé au fil des ans. Je quitte avec le sourire et pour le moment, je me prépare à me reposer un peu en Floride avec mon conjoint. D’autres défis et projets m’attendent sûrement pour plus tard », conclut-elle.

image