18 novembre 2020
COVID-19
Une dose d’amour pour le CHSLD d’Acton Vale
Par: Alain Bérubé

Une haie d’honneur, tenue jeudi après-midi devant le CHSLD de la MRC d’Acton à Acton Vale, a été l’occasion de démontrer un moment de solidarité aux employés et aux résidents de l’établissement.

L’éclosion de COVID-19 qui fait rage au CHSLD de la MRC d’Acton, à Acton Vale, a miné le moral des employés et résidents de l’établissement. Une ex-préposée aux bénéficiaires ayant œuvré à Repentigny, Pascale Fafard, a tenu à manifester sa solidarité jeudi après-midi avec la tenue d’une haie d’honneur afin de leur donner une bonne dose d’amour.

Publicité
Activer le son

Âgée de 27 ans, l’instigatrice dela haie d’honneur a entrepris une tournée afin d’apporter son appui aux travailleurs de la santé des CHSLD qui, selon elle, méritent le respect compte tenu des conditions actuelles.

« Je me suis donné comme mission de réchauffer le cœur des employés et résidents de ces établissements. Aprèsle succès de la manifestation tenueau CHSLD Saint-Eusèbe de Joliette,j’ai décidé de me rendre à Acton Vale, car je sais que le personnel en placevit des moments difficiles », explique Mme Fafard, qui a fondé la page Facebook « Stop à l’Omertà dans la santé ».

À la tête d’un cortège d’une vingtaine de voitures – et sous le bruitdes klaxons -, Pascale Fafard a été reçue très chaleureusement. Plusieurs employés, autant devant l’entrée principale du CHSLD que sur les balcons et aux fenêtres, ont démontré leur appréciation.

« Ça nous fait vraiment chaud au cœur! Merci d’être là pour nous », a lancé une employée à l’attention de l’instigatrice du mouvement.

Mme Fafard affichait un large sourire à la fin de cette activité de sensibilisation.

« Je suis ravie de constater que ce geste fait du bien à tous ces gens. C’est vraiment très touchant et comme j’ai moi-même travaillé dans le milieu de la santé, je comprends très bien leur état d’esprit. Malgré la fatigue et le nombre croissant de décès chez les résidents, le personnel du CHSLD d’Acton Vale garde le moral. Je suis tellement avec euxen pensée! », clame-t-elle.

Daniel Laroche, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSSME-CSN, louange l’initiative de Mme Fafard.

« J’ai entendu de très bons commentaires de la part des employés du CHSLD, qui ont été très émus par cette belle visite. Nous sentons d’ailleurs que la population est solidaire et comprend notre réalité, comme en témoigne en plus la récente création d’une page Facebook en leur honneur. À Acton Vale, on a été épargnés par la première vague, mais la seconde vague fait vraiment des ravages. Nous espérons donc qu’avec l’arrivée de renfort provenant de la Croix-Rouge, avec en plusce soutien moral extraordinaire, nos travailleurs de la santé réussiront à bien traverser cette épreuve », affirme-t-il.

 

Pascale Fafard

image