28 mars 2019
Fermeture imminente du guichet automatique à Racine
Une décision inévitable selon Desjardins
Par: Alain Bérubé

Le guichet automatique Desjardins de Racine, situé dans les locaux de la municipalité, sera officiellement retiré d’ici la fin de l’année. (photo Laurent Frey)

L’annonce de la fermeture du guichet automatique Desjardins de Racine, prévue d’ici la fin de l’année 2019, a soulevé une vague de colère au sein de la population. Le directeur général de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François, Joé Robert, est conscient de la déception des membres, mais soutient que cette décision a été mûrement réfléchie.

La communauté de Racine a perdu, l’an dernier, son comptoir Desjardins annexé depuis 2014 aux locaux municipaux. Une pétition réclamant le maintien du guichet automatique a été signée par 930 personnes.

La page Facebook « Place publique Racine » rappelle que plusieurs commerces, restaurants et établissements hôteliers se sont installés au fil des ans à Racine, en insistant sur la popularité du Marché Locavore.

« Bref, tous ces entrepreneurs et entrepreneuses, ainsi que leurs clients, ont l’impression qu’on leur coupe l’herbe sous les pieds », dit-on dans le texte.

M. Robert mentionne que la Caisse Desjardins du Val-Saint-François mise sur deux guichets automatiques de nouvelle génération à Valcourt.

« Le conseil d’administration a bien analysé la situation et ça n’aurait pas été rentable de remplacer le guichet de Racine. Son utilisation est d’ailleurs en constante baisse depuis plusieurs années », fait-il remarquer.

M. Robert précise toutefois qu’il existe des alternatives très accessibles pour les membres.

« Nos services AccèsD permettent de faire des transactions de manière électronique ou par téléphone, et ce, 24 heures sur 24. Les paiements directs et préautorisés sont de plus en plus populaires. Et il est toujours possible de se rendre au point de services de Valcourt ou de contacter un spécialiste par téléphone », allègue-t-il.

Joé Robert assure que Desjardins informe régulièrement ses membres sur les changements en cours.

« C’est toujours avec plaisir que nous répondons aux questions des citoyens. On invite d’ailleurs la population à assister à notre prochaine assemblée générale annuelle », conclut-il.

Les instigateurs de « Place Publique Racine » se questionnent sur les conséquences de ce virage technologique.

« Y a-t-il un moyen d’envisager des étapes de transition, comme le font d’ailleurs les institutions bancaires quand elles renouvellent leur système informatique? Quelques Caisses Desjardins, qui ont encore des élans coopératifs, ont lancé des projets pilotes au lieu de supprimer leurs guichets dans certaines petites municipalités du Québec. Pourquoi pas chez nous? », mentionne-t-on dans ce texte.

La pétition pour le maintien du guichet automatique de Racine sera déposée lors de cette assemblée, qui aura lieu le 29 avril, à 18 h 30, au Centre Le Bel Âge de Windsor.

image