8 septembre 2021
Objectif de 75 000 $
Une campagne de financement pour rénover l’église d’Acton Vale
Par: Alain Bérubé

La Fabrique Saint-André a lancé hier la campagne de financement afin d’effectuer des rénovations à l’église d’Acton Vale. De gauche à droite, Yves Loiselle (Chevaliers de Colomb d’Acton Vale), Éric Charbonneau, maire d’Acton Vale et président d’honneur, l’abbé Alain Mitchell ainsi que Denis Valiquette et Yvon Brunelle, tous deux des Chevaliers de Colomb. Sur la page une, on retrouve, aux côtés de MM. Charbonneau et Mitchell, Lise Desmarais Trahan, vice-présidente de la Fabrique.

Afin de donner une bonne « dose d’amour » à l’église d’Acton Vale, une campagne de financement a été annoncée hier par la Fabrique Saint-André. L’objectif a été fixé à 75 000 $.

Publicité
Activer le son

La vice-présidente de la Fabrique, Lise Desmarais Trahan, a rappelé lors du lancement l’importance de l’église dans la communauté valoise.

« Depuis plusieurs années, les citoyens viennent dans notre église pour célébrer des événements marquants, soit pour les plus beaux moments de leur vie ou pour dire un dernier au revoir aux êtres chers. Notre église reste toujours un refuge de joie, d’espoir, de paix et de réconfort. L’église fait non seulement partie de notre patrimoine, mais c’est aussi un édifice historique qui embellit avec grâce le paysage de notre ville », affirme-t-elle.

Yvon Brunelle, un membre des Chevaliers de Colomb d’Acton Vale – un organisme très impliqué dans cette campagne de financement -, souligne que les travaux débuteront cet automne.

« Ça touchera principalement le clocher, les murs extérieurs (joints des façades) et les toits des portiques de chaque côté de l’église. Nous espérons une belle réponse des paroissiens et chaque don compte », dit-il.

L’abbé Alain Mitchell, curé de l’équipe pastorale de l’Unité des Semeurs, souligne que les activités se déroulent tout de même normalement à l’église. « Nous ne faisons plus par contre sonner les cloches par mesure de précaution. Et lorsque les travaux s’amorceront pour de bon, les lieux seront sécurisés », indique l’abbé.

Le maire d’Acton Vale, Éric Charbonneau, a accepté la présidence d’honneur de la campagne de financement.

« J’invite la population à faire sa part. L’église est un lieu de rassemblement important et il faut être fier de ce bel édifice », a-t-il déclaré.

On peut contribuer à la campagne de financement « Ensemble soutenons notre Fabrique » par des dons ou des prêts (minimum de 500 $). La Fabrique s’engage à rembourser le prêt avec un intérêt de 2 %. Les Filles d’Isabelle d’Acton Vale ont déjà fait leur part avec un don de 3000 $.

Pour en savoir davantage ou pour faire une donation, on peut se rendre au presbytère (1237, rue Saint-André, Acton Vale) ou composer le 450 546-2355.

image