13 avril 2022
Une belle expérience de poésie pour les élèves de l’école de Durham-Sud
Par: La Pensée de Bagot

À la suite d’une collaboration entre la Société Saint-Jean-Baptiste de Durham-Sud/Lefebvre et l’école Notre-Dame de Durham-Sud, la Galerie mp tresart a accueilli les élèves de 5e et de 6e années dans le cadre d’un atelier animé par la propriétaire Mélanie Poirier.

Publicité
Activer le son

Le 14 mars, les 23 élèves étaient accompagnés de l’enseignante Diane Tremblay. L’idée de l’artiste multidisciplinaire était de faire vivre une expérience en poésie en faisant la lecture de poèmes sélectionnés dans son nouveau recueil intitulé Se libérer de la pandémie par l’art et la poésie.

Les jeunes furent très réceptifs et enchantés de ce livre qui est d’ailleurs disponible à la Galerie mp tresart et sur la librairie en ligne des Éditions mp tresart, au www.editionsmptresart.com.

« Nous avons bien aimé votre livre de poésie et d’art. Notre moment préféré est lorsqu’on a eu à comprendre le sens des textes que Mélanie a écrits. Merci de nous avoir montré comment prendre le temps de vivre nos émotions grâce à la poésie », ont déclaré Caleb St-Pierre et Yan Tranchemontagne.

« On confirme qu’on aime la poésie car à la lecture de ses poèmes nous nous sentions joyeuses et libérées de la souffrance du monde ! Quand on attend ses poèmes, c’est comme s’il n’y avait plus rien autour de nous ! Merci à toi Mélanie Poirier ! », ont renchéri Catherine Cossette-Mallet et Charlie-Anne Lemieux.

« On a aimé écouter la poésie de Mélanie car elle nous a soulagé en nous faisant prendre la vie du bon côté. Nous avons beaucoup apprécié ses œuvres aussi. Nous sommes vraiment chanceux d’être allés là-bas! », affirment Henri Côté et Mathis Beaudry-Pouliot.

« Nous sommes enchantées d’entendre tes poèmes magiques. L’expérience qu’elle nous a fait vivre, nous fait réaliser que nous sommes toutes des personnes exceptionnelles et qu’il ne faut pas s’arrêter aux petits détails de la vie. Il faut sourire à la vie, la vie est belle ! Le bonheur que Mélanie Poirier propage est comme un oiseau qui rapporte de précieux messages », disent Marjo-Lee Jeanson, Zoé Pellerin et Rose Marcotte.

Mme Poirier a comme mission de démocratiser l’art et la poésie.

Cette activité fut possible grâce au soutien financier de la SSJBCQ.

image