12 décembre 2018
Ouverture des nouveaux locaux en février
Une année remplie de bonnes nouvelles pour la Coop de santé
Par: Alain Bérubé

Nicole Saulnier et Jean-Marie Laplante, respectivement directrice générale et président de la Coopérative de santé de la MRC d’Acton, posent ici à l’intérieur des nouveaux locaux situés à l’intersection de la rue de Roxton et du boulevard d’Acton.

Jean-Marie Laplante et Nicole Saulnier, respectivement président et directrice générale de la Coopérative de santé de la MRC d’Acton, ont le sourire aux lèvres. Tous deux affirment que l’année 2018 fut un grand cru, avec plusieurs réalisations d’importance.

La construction des nouveaux locaux, terminée à environ 90 %, représente un gros morceau pour la Coopérative. Dès le 25 février, le bâtiment de 5380 pieds carrés – situé à l’arrière de la pharmacie Uniprix d’Acton Vale – sera accessible au grand public.

« C’est beaucoup plus grand que nos locaux actuels, qui couvrent une superficie de 3600 pieds carrés. En attendant le déménagement, nous nous arrangeons bien, car le personnel, composé maintenant de 18 personnes, est très compréhensif », soutient M. Laplante.

« L’échéancier est respecté et la transition s’effectuera en douceur. Nous avons tous très hâte d’emménager dans cette bâtisse à la fois spacieuse et fonctionnelle. Pour toute l’équipe, c’est une source majeure de motivation », renchérit Mme Saulnier.

Une autre excellente nouvelle: la Coopérative de santé prévoit l’embauche de deux médecins en 2019, pour ainsi gonfler les effectifs actuels à neuf.

« L’ajout d’un médecin est déjà confirmé et les négociations pour le second vont bon train. L’attrait des nouveaux locaux ajoute du poids à nos démarches de recrutement. On vise idéalement le cap des dix médecins et avec le soutien de notre député provincial André Lamontagne, qui fait maintenant partie du cabinet de ministres, ça s’annonce très bien. On est d’ailleurs en contact avec quelques finissants en médecine. Et avec en plus Dre Isabelle Lafontaine, qui a ouvert un cabinet à son compte à Acton Vale, la région est bien desservie », affirme M. Laplante.

Nicole Saulnier se réjouit des améliorations apportées aux services au cours de la dernière année.

« La reconnaissance en tant que groupe de médecine familiale (GMF) a contribué à l’ajout d’une infirmière, d’un travailleur social, d’une nutritionniste et d’une pharmacienne à temps partiel. Et on a plus de 6000 patients pondérés. On fait largement notre part afin de désengorger les urgences des hôpitaux environnants », dit-elle.

Avec en plus l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie, dont le logiciel Myle (pour les dossiers médicaux électroniques) et l’échographie portatif Vscan de GE Healthcare (qui élimine plusieurs hypothèses afin d’établir un diagnostic), la Coopérative peut répondre aux besoins de ses patients avec encore plus d’efficacité.

« L’année 2018 a vraiment été exceptionnelle. Mais il faut cependant continuer à redoubler d’ardeur afin de hausser notre membership, car ça nous permettra de défrayer plus facilement les coûts d’administration. Nous avons vraiment besoin d’obtenir un appui accru de la part de la population. On songe d’ailleurs à consentir de nouveaux privilèges aux citoyens qui auront leur carte de membre », conclut M. Laplante.

image