5 mai 2021
Service d’incendie d’Acton Vale et de Saint-Théodore
Une année 2020 moins mouvementée à cause de la pandémie
Par: Alain Bérubé

Le service d’incendie d’Acton Vale et de Saint-Théodore-d’Acton a connu une année plus tranquille, en 2020, au niveau des interventions. La pandémie expliquerait en grande partie la baisse des interventions. (photo William Bombardier)

Après avoir connu une année fort occupée en 2019, le service d’incendie d’Acton Vale et de Saint-Théodore-d’Acton a vu le nombre d’interventions diminuer l’an dernier. La pandémie de COVID-19 explique en bonne partie ce phénomène, selon le directeur Joël Perron.

Publicité
Activer le son

En tout, quelque 120 appels ont exigé un déploiement du service d’incendie l’an dernier. En 2019, on dénombrait 188 interventions.

« La pandémie a certainement eu un impact important sur cette baisse des incendies de structure et d’autres interventions, car les citoyens étaient plus souvent à la maison », commente M. Perron.

Le nombre de fausses alarmes est également en baisse, passant de 36 à 27 pour 2020. Les horaires écourtés et la fermeture pour certains commerces et industries peuvent avoir influencé le résultat.

L’été chaud et sec a cependant causé sept feux de paillis et de broussaille l’an dernier, contre un seul en moyenne depuis quelques années.

La pandémie a par ailleurs empêché le service d’incendie d’effectuer des visites dans les résidences privées, tel que prévu dans le plan de mise en œuvre du schéma de couverture de risques en sécurité incendie de la MRC d’Acton.

« Nous avons par contre fait de la sensibilisation par le biais des médias sur une base régulière. Dès que la pandémie sera chose du passé, nous pourrons tenir comme auparavant notre journée portes ouvertes et diverses activités de sensibilisation. La prévention est vraiment au cœur de nos préoccupations et on sent que nos efforts portent fruit », soutient M. Perron.

Ce dernier ajoute que le service d’incendie s’impliquera de nouveau au Défi Gratte-ciel de la Fondation de la Dystrophie musculaire du Canada.

« Nous avons gardé contact avec Alysse, une jeune ambassadrice d’Acton Vale, même si l’activité a été annulée à cause de la pandémie en 2020 », mentionne Joël Perron.

Le directeur du service d’incendie est très fier du travail accompli par son équipe.

« Nous répondons rapidement aux appels d’urgence et nos équipements sont à la fine pointe de la technologie. On reçoit de nombreux commentaires positifs sur nos interventions, comme ce fut par exemple le cas lors du récent incendie qui a touché l’entreprise Réalisations Newtech. Ça nous fait vraiment chaud au cœur! », conclut M. Perron.

image