3 novembre 2021
Réaménagements intérieurs
Une ambiance « zen » et chaleureuse à la Coopérative de santé
Par: Alain Bérubé

La Coopérative de santé de la MRC d’Acton vient de lancer son projet « La Zénitude pour une meilleure santé ». De gauche à droite : Pierre Thibault (Caisse Desjardins de la Vallée d’Acton), Joël Plouffe (Caisse Desjardins de Saint-Théodore-d’Acton), Dre Audrey-Anne Guillet, la directrice générale Julie Desgranges et Huguette Beaugrand (Caisse Desjardins de la Vallée d’Acton).

De gauche à droite : Claudine Lajeunesse, directrice générale de l’Agence forestière de la Montérégie, Laurise Dubé, présidente de la CDRN, Jean-Marie Laplante, préfet de la MRC d’Acton, et Ariane Blier-Langdeau, biologiste et chargée de projet pour l’OBV Yamaska.

Durant l’été, la Coopérative de solidarité de santé de la MRC d’Acton a déploré la hausse de la violence verbale envers son personnel administratif alors que les effectifs médicaux étaient réduits de moitié. Afin de retrouver une ambiance calme et sereine, elle déploiera au cours des prochaines semaines le projet « La Zénitude pour une meilleure santé ».

Publicité
Activer le son

La pandémie a forcé l’équipe de la Coopérative à revoir son fonctionnement et à apporter quelques modifications. Avec l’aide de quelques partenaires financiers, elle procédera à des réaménagements qui contribueront à rendre l’atmosphère plus chaleureuse.

« Nous avons récemment diminué l’éclairage à l’accueil, au secrétariat et dans les bureaux afin que ça soit plus intime et relaxant. Cette initiative fera une belle différence, car plusieurs visiteurs sont stressés et inquiets à leur arrivée. La luminosité sera moins agressante, ce qui est aussi une excellente nouvelle pour nos médecins », explique la directrice générale Julie Desgranges.

La salle d’attente bénéficiera également de modifications qui lui donneront une plus grande quiétude. L’ajout de plantes vertes, de banquettes, d’un foyer mural et d’un téléviseur font partie des améliorations.

« De plus, l’aire de secrétariat sera un peu moins grande, ce qui permettra d’ajouter, entre le passage vers la pharmacie et le bureau des secrétaires, une salle d’attente afin d’isoler les gens qui ont des symptômes viraux. C’est dans l’esprit des recommandations du ministère de la Santé et des Services sociaux », indique Mme Desgranges.

La cuisine du personnel sera également aménagée de manière plus fonctionnelle.

Les travaux sont évalués à plus de 30 000 $.

« Nous comptons sur une aide de 10 500 $ des Caisses Desjardins de la Vallée d’Acton et de Saint-Théodore-d’Acton. Quelques entreprises ont répondu présentes à notre demande de partenariat, pour une valeur d’un peu plus de 20 000 $ », indique Julie Desgranges.

Les travaux devraient être complétés d’ici Noël.

« C’est un facteur important de rétention de notre équipe médicale. On voit grand, avec éventuellement dix médecins à la Coopérative. Pour y arriver, un projet de ce genre fait une grande différence », soutient Dre Audrey-Anne Guillet, responsable du Groupe de médecins de famille.

image