2 mai 2019
Fondation Pierre Breton
Une aide pour les enfants défavorisés
Par: Alain Bérubé

De gauche à droite : Derek Grilli, maire de Lawrenceville, Pierre Bonneau (membre de la Fondation), Julie Dubois, directrice de l’école Saint-Laurent, Pierre Breton, député de Shefford, Jean-Sébastien Roberge, directeur de l’école Notre-Dame-des-Érables, et Louis Coutu, maire de Sainte-Anne-de-La-Rochelle.

En janvier 2017, Pierre Breton, député fédéral de Shefford, a lancé une fondation à son nom afin que les enfants du secteur primaire provenant de milieux défavorisés puissent compter sur un déjeuner ou une collation santé. Plusieurs élèves des écoles de Sainte-Anne-de-la-Rochelle et de Lawrenceville bénéficieront désormais de ce privilège grâce à une aide financière de la fondation.

Un montant total de 2350 $ a été remis vendredi aux deux établissements, soit 1350 $ pour l’école Notre-Dame-des-Érables de Sainte-Anne-de-la-Rochelle et 1000 $ à l’école Saint-Laurent de Lawrenceville. Jusqu’à 30 élèves profiteront de ce coup de main durant l’année scolaire.

« Je souhaite ainsi redonner à la communauté, avec le soutien de gens très généreux et qui ont à cœur leur communauté. Des activités bénéfices, dont le récent spectacle de Tocadéo à Granby, nous permettent d’amasser des fonds pour apaiser la faim de plusieurs enfants de la région. Ils peuvent ainsi augmenter leur capacité d’attention et de concentration en classe. La fondation espère que tous les élèves puissent avoir une chance juste et égale de réussir », commente M. Breton.

Jean-Sébastien Roberge, directeur de l’école Notre-Dame-des-Érables, applaudit l’initiative.

« Nous sommes vraiment choyés de recevoir ce bel appui, car la pauvreté est malheureusement une réalité qui demeure trop présente dans nos communautés. On a des très bons parents qui s’impliquent déjà beaucoup, mais ce coup de main du député tombe vraiment bien », a-t-il déclaré, ajoutant qu’un partenariat a été établi avec le Magasin Général Chez Duff, situé tout près de l’école.

La directrice sortante de l’école Saint-Laurent, Julie Dubois, abonde dans le même sens.

« C’est un grand bonheur de préparer ces collations en collaboration avec plusieurs élèves. Ici, c’est une véritable famille et on apprécie réellement ce beau cadeau de la Fondation Pierre Breton, un outil de plus pour la réussite scolaire », a-t-elle déclaré.

image