19 janvier 2022
Une aide financière de 453 000$ pour soutenir le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier
Par: La Pensée de Bagot

De gauche à droite : France Bissonnette, petite-fille de Joseph-Armand Bombardier, André Bachand, député de Richmond et Carol Pauzé, directrice du Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier.

Le député de Richmond, André Bachand a annoncé, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, une aide financière globale de 453 000$ au Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier afin de soutenir sa mission et de favoriser sa relance.

Publicité
Activer le son

Cette enveloppe provient du programme Autres interventions particulières en culture et en communications, ainsi que de la bonification du programme d’Aide au fonctionnement des institutions muséales.

Ces sommes ont permis et permettront, entre autres, au Musée de Valcourt de procéder à 38 nouvelles acquisitions d’objets et de traiter 11 000 nouvelles fiches d’information dans la base de données AtoM. Depuis 1971, le Musée a tenu 90 expositions, accueillit plus d’un million de visiteurs et il possède plus de 2 800 objets de collections.

Au cours de la dernière année, 11 839 personnes ont eu accès aux services des spécialistes de l’établissement pour des requêtes historiques et techniques, des activités éducatives en présentiel ou en virtuel et des activités parascolaires en ligne. Dans les six derniers mois, plus de 3 200 élèves ont participé aux activités scolaires.

« Le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier fait vivre l’héritage de ce grand inventeur et inspire les générations futures. Les sommes accordées à l’organisme démontrent la volonté de notre gouvernement d’offrir à la population un site riche qui cultive le génie de l’entrepreneur et qui permet à notre région de rayonner au-delà de ses frontières », a déclaré M. Bachand.

« Ces sommes sont cruciales au maintien et au développement de notre institution. Elles nous permettent d’améliorer et de renouveler le contenu de nos présentations et favoriseront à coup sûr la relance de nos activités », mentionne Sonia Labrecque, directrice générale de la Fondation J. Armand Bombardier.

image