30 mars 2022
Au Camping de l'île et à Fort Débrouillard
Un vent d’optimisme en vue d’un été plus « normal »
Par: Alain Bérubé

Le Camping de l’île propose un site enchanteur, aux abords de la rivière Noire, avec entre autres la possibilité d’y faire du glamping. (photo Camping de l’île)

La pandémie de COVID-19 n’a pas été facile pour les entreprises à vocation touristique. Heureusement, deux destinations très populaires en région, soit le Camping de l’île et Fort Débrouillard, à Roxton Falls, ont pu traverser cette période éprouvante et ainsi revenir en force cet été.

Publicité
Activer le son

Un camping plein de projets

Depuis leur arrivée en tant que propriétaires du Camping de l’île en 2020, Stéphane Gravel et Mireille Périgny-Fortier ont ajouté plusieurs nouveautés à ce site enchanteur aux abords de la rivière Noire.

Le couple a gardé le cap malgré la pandémie.« Nous sommes arrivés en pleine pandémie, mais nous avons eu un bel achalandage malgré tout. Ce sera notre premier été normal. L’été dernier, la capacité des baigneurs était grandement diminuée. Espérons que cette année, les limitations soient moins présentes afin que les campeurs en profitent pleinement! Nous sentons déjà la hâte des campeurs et l’été s’annonce bien rempli », affirme Mme Périgny-Fortier.

La copropriétaire du Camping de l’île fait valoir que les nombreuses améliorations apportées au site sont vraiment appréciées de leur clientèle. On retrouve sur place trois tentes Glamp quatre saisons, trois dômes, sept roulottes et 16 chalets, dont neuf construits en décembre.

« Nous captons l’intérêt de plus en plus d’adeptes du glamping, soit du camping où le confort est mis en avant-plan. Nos dômes, qui proposent plusieurs commodités, sont très populaires. Les amateurs de camping qui profitent des quatre saisons voient le décor changer. Ils redécouvrent notre site d’une saison à l’autre. Les couleurs flamboyantes de l’automne sont magnifiques. Les arbres matures de l’île, recouverts de neige, rendent le décor féérique. Et pouvoir accueillir des campeurs toute l’année, c’est vraiment génial », déclare-t-elle.

Le Camping de l’île, qui regroupe 192 terrains – dont 50 sont loués par des campeurs saisonniers – a encore bien des projets sur la table.

« En plus des activités sur place, dont la glissade, les jeux d’eau, la descente en rivière et la raquette, on ouvrira cet hiver un spa et un sauna. Le bouche à oreille nous amène plein de nouveaux visiteurs et on veut vraiment faire de notre camping une destination incontournable, qui plaira à toute la famille », conclut Mme Périgny-Fortier.

Une bonne dose d’adrénaline

Depuis 29 ans, Fort Débrouillard est un lieu d’aventures où l’adrénaline est au rendez-vous avec des parcours sollicitant à la fois les neurones et les muscles.

Le propriétaire Michel Hallée était heureux d’ouvrir le site de nouveau à l’été 2021 après un congé forcé l’année précédente.

« L’an dernier, on a démarré la saison à 30 % de notre capacité habituelle. En septembre, la fréquentation était fort intéressante dans les circonstances. Cette année, on commence le 16 mai avec 50 % de la capacité du site et on s’ajustera par la suite.

Mais le fait de tenir nos activités à l’extérieur nous aide beaucoup. Et on affiche déjà complet pour certaines semaines en mai et en septembre », indique-t-il.

M. Hallée mentionne que quelques innovations ont été apportées au site, dont un scrabble géant et un jeu de poutres.

« Notre circuit Robin des Bois, qui a attiré chez nous plusieurs sportifs et mordus de plein air, continue d’être très populaire. On a des parcours pour tous les goûts et, en général, c’est accessible à tout le monde », mentionne-t-il.

Michel Hallée est très fier du succès de Fort Débrouillard, qui continue de briller après toutes ces années.

« C’est une occasion unique de décrocher du quotidien, tout en favorisant le travail d’équipe. Ici, c’est le plaisir avant tout! », lance-t-il.

 

Fort Débrouillard continue, après 29 ans, d’être un lieu d’aventures à forte dose d’adrénaline.

image