4 décembre 2019
Sur le site du Théâtre de la Dame de Coeur
Un vent de renouveau au CIMBAD
Par: Alain Bérubé

David McDuff, agent à la commercialisation des activités du CIMBAD, pose ici avec Dominic Caron, nouveau responsable et chef animateur de ce centre d’interprétation associé au Théâtre de la Dame de Cœur d’Upton.

Le CIMBAD (Centre d’interprétation des marionnettes baroques Alphonse Desjardins) accueille chaque année, à Upton, des milliers de visiteurs qui découvrent et expérimentent l’univers de la marionnette surdimensionnée. Le Théâtre de la Dame de Cœur, qui souhaite que ce lieu garde sa magie pour longtemps, procède actuellement à un remaniement des lieux.

Publicité
Activer le son

Un nouveau responsable et chef amateur, Dominic Caron, a récemment pris la relève. Après une carrière de 20 ans dans le domaine de la danse, il affirme être prêt à participer à ce vent de renouveau.

« Je suis très heureux de me consacrer à plein temps à ce nouveau défi. J’ai déjà plusieurs idées en tête, notamment en travaillant le côté visuel dans un aspect plus muséal. Nous voulons mettre en valeur les belles réalisations accomplies par le Théâtre de la Dame de Cœur depuis ses débuts. Les visiteurs vivront ainsi une expérience encore plus enrichissante », soutient M. Caron.

Des extraits vidéos et des photos (accompagnées de textes de présentation) s’ajouteront donc à ce qui est déjà en place. De plus, certaines portions d’animations pour les jeunes seront révisées et des animations complémentaires pourraient être offertes à moyen terme.

« En plus des nombreux étudiants qui participent aux animations tout au long de l’année, les gens qui visiteront le CIMBAD avant nos spectacles pendant l’été bénéficieront ainsi d’un très beau complément qui mettra en lumière la diversité des champs d’action et d’expertises du TDC. Ce sera un moyen de démontrer que le Théâtre de la Dame de Cœur est un site de création vraiment unique », souligne David McDuff, agent à la commercialisation des activités du CIMBAD.

M. McDuff croit d’ailleurs que le CIMBAD peut élargir sa mission.

« Nous pouvons par exemple accueillir des activités de tous genres avec une salle multifonctionnelle très accueillante, ce qui contribuera bien sûr à rentabiliser davantage nos installations. On a la chance d’avoir un site enchanteur, qui peut être un excellent point de départ à des créations ou autres activités multidisciplinaires.

Plusieurs idées et projets sont sur la table et Dominic est déjà très à l’aise dans ses nouvelles fonctions », conclut-il.

image