3 mai 2018
Lancement d’une page Facebook et d’un sondage
Un regroupement de citoyens rêve d’un parc récréotouristique au Mont Valcourt
Par: Alain Bérubé
Un regroupement de citoyens, les Amis du Mont Valcourt, mène actuellement une consultation sur la pertinence de mettre sur pied un parc récréotouristique sur cette montagne.

Afin qu’un secteur du Mont Valcourt devienne un parc régional récréotouristique, un regroupement de citoyens consulte les citoyens et lance une mobilisation afin que ce projet se concrétise prochainement.

Par le biais d’une page Facebook, « Les Amis du Mont Valcourt » a lancé entre autres un sondage sur la pertinence de ce projet. Josée Bélanger, coordonnatrice de Valcourt 2030, mentionne que des propriétaires ont manifesté leur intérêt de vendre plusieurs lots.

« Les exemples récents de Shefford et Bromont ont suscité un nouvel engouement pour le développement du Mont Valcourt. Cependant, les réalités de territoire sont extrêmement différentes : il n’y a pas ici d’enjeu de conservation puisque ce sont déjà des zones destinées à l’exploitation agricole. Ici, la population a peu ou pas accès à des espaces pour des activités de plein air. Dans une optique de développement durable, le Mont Valcourt représente un espace récréatif potentiel et constitue, en ce sens, un patrimoine naturel qui nécessite d’être sauvegardé pour le bien-être de la population », souligne Mme Bélanger.

Un groupe de travail a été formé afin de faire cheminer le dossier. Il est formé de Laurian Gagné (Cooptel), Denis Leclerc (Chambre de commerce et industrie de la région de Valcourt) ainsi que Michel Benoit et Josée Bélanger (Valcourt 2030).

Même si un projet de parc récréotouristique implique une approbation de la CPTAQ – ce qui n’est pas gagné d’avance – , les Amis du Mont Valcourt se montrent optimistes.

« Notre communauté a devant elle une belle opportunité d’acquérir une partie de la montagne et ainsi mettre sur pied des activités qui plairont à la fois aux résidents de la région et aux touristes, et ce, toute l’année. C’est un très bel investissement pour l’avenir de la région et non une simple dépense », soutient M. Gagné, également ex-maire de Valcourt.

Daniel Lacroix, un des instigateurs de cette initiative citoyenne, croit également que l’ajout d’activités telles le ski de fond, la raquette et les randonnées pédestres constituerait un bel atout pour la région de Valcourt.

« Les premiers résultats du sondage, toujours en cours, laissent présager un bel appui de la population. C’est maintenant aux élus et aux intervenants de voir si le projet de parc récréotouristique vaut la peine d’être considéré. Mais j’ai bon espoir que nos décideurs seront à l’écoute », affirme-t-il.

Le maire du Canton de Valcourt, Patrice Desmarais, mentionne que le conseil municipal a refusé, à quatre conseillers contre deux, d’appuyer le projet des Amis de Valcourt.

« La porte n’est pas fermée à vie mais actuellement, c’est trop flou pour que la municipalité s’y implique. Le conseil aurait aimé recevoir un plan d’affaires détaillé », dit-il.

Rénald Chênevert, maire de Valcourt, considère que le projet est intéressant, ajoutant qu’il fait confiance à la bonne volonté de Valcourt 2030. Mais il souhaite que les étapes soient franchies une à une.

« Nous en avons parlé au conseil municipal et il y a une ouverture de notre côté. Mais on doit y aller prudemment et en douceur, vu l’ampleur du dossier », clame-t-il.

 

image