16 juillet 2018
Upton espère enfin avoir un CPE
Un projet commercial majeur sur la route 116
Par: Alain Bérubé
On voit ici la maquette de la façade du Complexe 389, un projet commercial qui pourrait voir le jour l’an prochain à Upton.

On voit ici la maquette de la façade du Complexe 389, un projet commercial qui pourrait voir le jour l’an prochain à Upton.

En 2014, la municipalité d’Upton apprenait qu’elle recevrait un Centre de la petite enfance (CPE) de 37 places, pour ensuite voir le gouvernement du Québec modifier les plans initiaux. Le projet commercial Complexe 389, qui devrait voir le jour sur la route 116 l’an prochain, pourrait être la solution au problème.

Marcel et Mathieu Durand, dirigeants de l’entreprise Econofan – spécialisée en systèmes de ventilation d’élevages – , sont les promoteurs de ce projet d’envergure.

« Dans nos démarches reliées à notre autre projet immobilier, situé sur la rue Lajoie, plusieurs résidents potentiels réclamaient dans ce secteur des commerces et services de proximité. Le Complexe 389 sera un pôle d’attraction majeur pour Upton », explique Mathieu Durand.

Ce dernier croit que les travaux de construction de cet édifice, d’une superficie d’environ 20 000 pieds carrés, pourraient être amorcés – si tout va bien – au début de l’année 2019. L’investissement est estimé à environ 1,5 million $.

« Au rez-de-chaussée, on pourrait y retrouver une pharmacie, une épicerie et un CPE. Le second étage serait réservé à divers services professionnels (notaire, avocat, santé, etc.) », mentionne M. Durand.

Le promoteur du Complexe 389 soutient que ce concept marche très bien dans plusieurs autres municipalités en région et à travers le Québec.

« On pourra certainement attirer davantage de jeunes familles, ce qui favorisera le développement de notre beau village. Je remercie d’ailleurs la municipalité, dont le maire Guy Lapointe et la directrice générale Cynthia Bossé, pour leur soutien », affirme Mathieu Durand.

Le maire Guy Lapointe applaudit l’initiative et croit grandement au succès de ce projet.

« Ça répondrait certainement aux besoins de la communauté. Le point majeur, pour nous, est la possible implantation d’un CPE à Upton. On travaille fort pour y arriver et nous avons sensibilisé le député de Johnson, André Lamontagne, à l’importance de ce dossier », indique-t-il.

image