31 mai 2018
Ottawa verse près de 200 000 $
Un premier jeu en ligne pour le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier
Par: Alain Bérubé
Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé que le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, à Valcourt, a obtenu une subvention de 199 700 $ pour la création de son premier jeu en ligne. De gauche à droite: France Bissonnette et Sonia Labrecque, respectivement directrice générale et membre du conseil d’administration de la Fondation J. Armand Bombardier, Carol Pauzé, directrice du musée, Mathias Baumann, chargé de projets à l’Institut de biomimétisme de Montréal, Caroline Julien, présidente de la firme CRÉO, Rénald Chênevert, maire de Valcourt et le député Breton.

Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé que le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, à Valcourt, a obtenu une subvention de 199 700 $ pour la création de son premier jeu en ligne. De gauche à droite: France Bissonnette et Sonia Labrecque, respectivement directrice générale et membre du conseil d’administration de la Fondation J. Armand Bombardier, Carol Pauzé, directrice du musée, Mathias Baumann, chargé de projets à l’Institut de biomimétisme de Montréal, Caroline Julien, présidente de la firme CRÉO, Rénald Chênevert, maire de Valcourt et le député Breton.

Afin d’étendre le rayonnement de son exposition sur le biomimétisme, le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier lancera l’an prochain son premier jeu en ligne. Le gouvernement du Canada a donné un bon coup de main au projet, par le biais d’une subvention de 199 700 $.

Le jeu « À toute allure pour la nature », qui devrait être disponible au printemps 2019, sera principalement destiné aux enfants de 9 à 12 ans.

« Ce sera un outil pédagogique de grande qualité, qui permettra aux jeunes d’enrichir leurs connaissances sur le biomimétisme, en comprenant davantage comment l’être humain peut s’inspirer de la nature afin d’améliorer ses modes de transport. Ils devront, dans ce jeu, poursuivre le Docteur D. Tritus à travers le pays afin d’éradiquer son nuage de pollution », explique Carol Pauzé, directrice du musée.

Le jeu sera conçu en partenariat avec la firme CRÉO, qui produit et diffuse des outils de vulgarisation scientifique multiplateformes et innovants.

« On s’inspire de la technologie des jeux vidéo pour améliorer la manière d’apprendre. Les jeux éducatifs connaissent une belle hausse de popularité », soutient la présidence Caroline Julien.

Le député de Shefford, Pierre Breton, était ravi de dévoiler la nature de la subvention accordée au musée, versée dans le cadre du Programme d’investissement pour des expositions virtuelles du musée virtuel du Canada.

« Le Musée de l’ingéniosité continue d’être une grande fierté pour la grande région de Valcourt. C’est une équipe qui travaille avec vigueur et passion. Ce projet est novateur et rejoindra de nombreux jeunes à travers toute la francophonie », fait-il remarquer.

Le maire de Valcourt, Rénald Chênevert, applaudit également le dynamisme du Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier.

« C’est un véritable joyau touristique qui ne cesse d’innover », a-t-il déclaré.

image