6 février 2019
Stages d'intégration au marché du travail
Un partenariat enrichissant pour Bois Etco et la Polyvalente Robert-Ouimet
Par: Alain Bérubé

Des élèves du programme COM-FPT de la Polyvalente Robert-Ouimet participent à des stages d’intégration au marché du travail chez Bois Etco. En avant-plan : Vincent Duhaime, Shad-Olivier Elieff, Stéphanie Robitaille (copropriétaire de l’usine), Julie Fontaine (TES pour la PRO) et l’enseignant Pierre Leblanc. Debout : Pierre Côté (copropriétaire de l’usine), Charles Benoit, Nicolas-Alexandre Gignac, Carl Benoit, Julie Lefebvre (journalière et formatrice), Loïc Bérard et Nicolas Brunet-Provost (employé de Bois Etco). Les autres élèves sont Sara Boucher-Béchard, Anne-Marie Marois, Emrick Berrnier et Tristan Beaudoin.

Depuis novembre, dix élèves dela classe COM-FPT (Communication et formation préparatoire au travail) de la Polyvalente Robert-Ouimet participent à des stages d’intégration chez Bois Etco, dans le parc industriel d’Acton Vale. L’expérience est qualifiée, jusqu’à maintenant, de très positive par l’école et l’entreprise.

« C’est un partenariat école-milieu de travail qui permet à nos élèves, âgés de 15 à 21 ans de vivre une expérience réelle sur le marché du travail », résume l’enseignant Pierre Leblanc.

La classe COM-FPT regroupe des élèves qui n’ont pas pu compléter leurs acquis du primaire. Les particularités sont diverses : dyslexie, dysphasie (troubles du langage), dyspraxie (problèmes de coordination et moteurs) et troubles du spectre de l’autisme.

« Le rythme d’apprentissage et les capacités de chaque élèves sont respectés. L’entreprise s’implique avec cœur », affirme M. Leblanc, qui ajoute que les élèves s’impliquent au Centre de bénévolat d’Acton Vale en plus d’œuvrer dans un service de déchiquetage pour les écoles et les entreprises.

Les stages se tiennent une ou deux fois par mois les vendredis après-midi, alors que les employés réguliers de Bois Etco ont terminé leur semaine de travail.

Les deux responsables d’usine peuvent donc se consacrer entièrement à la formation des élèves, en compagnie de M. Leblanc et de la technicienne en éducation spécialisée Julie Fontaine.

« Pour nos élèves, c’est vraiment formidable ! Ils peuvent ainsi se familiariser avec le monde du travail, en développant des valeurs telles la rigueur, la constance et la persévérance. La collaboration avec la direction de Bois Etco, qui fait preuve d’une grande ouverture d’esprit, est vraiment géniale », affirme Mme Fontaine.

Avec en plus l’accueil de stagiaires en semaine et l’embauche d’élèves de la Polyvalente Robert-Ouimet le samedi, Bois Etco – une entreprise spécialisée en transformation de produits de bois servant à l’emballage – apprécie grandement son partenariat avec l’école.

« C’est un vrai plaisir pour nous de contribuer au développement de ces jeunes qui prennent leur expérience vraiment au sérieux. Et avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle, certains d’entre eux peuvent se trouver un emploi chez nous. Notre entreprise va d’ailleurs très bien et tant mieux si on peut faire notre part pour la communauté », mentionne Stéphanie Robitaille, copropriétaire de l’usine avec son conjoint Pierre Côté.

Âgé de 17 ans, Shad-Olivier Elieff adore son stage au sein de l’entreprise Bois Etco.

« Je voulais faire du travail manuel et ça me convient parfaitement. J’apprends plein de choses et l’ambiance est très positive. Le personnel de l’entreprise est gentil et patient avec nous tous », confie-t-il.

image