6 décembre 2018
Kevin Bombardier succède à Josée Bélanger
Un nouveau coordonnateur pour Valcourt 2030
Par: Alain Bérubé

Kevin Bombardier

Après avoir été dirigé durant deux ans par Josée Bélanger – qui a quitté pour la Fondation J. Armand Bombardier -, Valcourt 2030 pourra compter sur un nouveau coordonnateur. Le poste est confié à Kevin Bombardier, qui entend poursuivre sur la voie tracée depuis la création de l’organisme.

« Valcourt 2030 se démarque par sa capacité à mobiliser la population et les acteurs du milieu autour d’un plan d’action, ambitieux mais ancré dans la réalité. M. Bombardier a accepté d’être un acteur clé dans ce projet et toute notre confiance lui est accordée », mentionne l’organisme par voie de communiqué.

Kevin Bombardier a notamment œuvré comme conseiller chez Pro-Gestion Estrie, en tant qu’attaché politique pour l’ex-députée de Richmond, Karine Vallières, ainsi qu’à Place aux jeunes de la MRC du Val-Saint-François et au Carrefour jeunesse-emploi comté de Johnson.

« C’est pour moi une opportunité géniale de contribuer au développement du Grand Valcourt afin d’en faire un milieu dynamique et accueillant », affirme-t-il.

M. Bombardier soutient qu’il accepte ce nouveau défi avec enthousiasme.

« Tout en menant à bien le travail extraordinaire accompli par Mme Bélanger et le conseil d’administration, j’apporterai ma propre couleur. Je veux mettre à profit mon bagage d’expérience et ma connaissance de la région de Valcourt », confie-t-il.

Le nouveau coordonnateur de Valcourt 2030 identifie, parmi les priorités, la pénurie de main-d’œuvre.

« C’est une situation qui touche également notre région. Nous sommes ouverts aux bonnes idées afin d’aider nos entreprises et je suis confiant qu’on trouvera des solutions », déclare M. Bombardier.

Dans l’agenda de Valcourt 2030, ce dernier soutient qu’une étude de faisabilité sur la création d’un parc régional récréotouristique au mont Valcourt est en haut de la liste.

« Nous analysons également la possibilité de ramener le Marché public de Valcourt l’an prochain, mais avec probablement quelques modifications à la formule actuelle. Je suis par ailleurs heureux de constater que le Ciné-Club, grâce aux efforts du Comité culturel du Grand Valcourt, a trouvé sa place et connaît un bon succès. Et d’autres projets fort intéressants sont sur la table », conclut M. Bombardier.

image