17 juin 2020
La fin pour les Élans
Un nouveau club de gymnastique à Acton Vale
Par: Alain Bérubé

Alors qu’un litige a envenimé les relations avec le conseil d’administration des Élans, la Ville d’Acton Vale tourne la page et lancera à l’automne son propre club de gymnastique dans son futur complexe multisport.

Publicité
Activer le son

Lors d’une rencontre tenue la semaine dernière avec des intervenants du milieu, le maire Éric Charbonneau et l’administration municipale ont convenu de coordonner la mise en place du nouveau club de gymnastique.

Le conflit tournait principalement autour des procès-verbaux. Le club refusait de fournir ces documents à la Ville, jugeant que qu’il n’avait pas à le faire.

« Il est grand temps de regarder en avant et d’arrêter de prendre en otage les jeunes gymnastes, les entraîneurs et les parents pour une divergence d’opinion », affirme M. Charbonneau.

« Plusieurs parents m’ont interpellé depuis quelques jours à ce sujet. Les installations qui seront en place dans notre nouveau complexe multisport, incluant l’ajout de gradins, seront très appréciées », soutient de son côté Stéphane Chagnon, directeur des Services culturels et sportifs.

Le maire Charbonneau indique qu’une première approche a été faite auprès de représentants de Gymnastique Québec, ceux-ci étant très heureux de la décision municipale et prêts à collaborer à l’implantation du nouveau club.
Il ajoute que plusieurs idées permettront de bonifier l’offre de services, que ce soit pour les écoles, les aînés, les garderies, les fêtes d’enfants ou les adeptes d’activités tels le judo, la danse et le karaté.

« Je vous garantis que le nouveau complexe répondra aux attentes de ses utilisateurs. Ce sera surtout une source de fierté et d’appartenance pour nos jeunes gymnastes qui auront la chance de s’y amuser », conclut-il.

Déception et consternation

Danielle Thivierge, présidente des Élans, affirme que le conseil d’administration est surpris et attristé par la tournure des événements.

« Malgré le manque d’information au sujet du nouveau complexe sportif et quelques points en désaccord, nous avions pris la décision de signer le protocole d’entente imposé par la Ville. Malheureusement, celle-ci n’a pas fait de retour malgré notre volonté de vouloir bien faire les choses et mettre de côté les différends. En offrant un gymnase permanent, des équipements neufs, une association avec les écoles environnantes et même en contactant les entraîneurs des Élans à notre insu, tout indique que la Ville ne souhaitait plus notre collaboration dans ce projet », soutient Mme Thivierge.

La présidente confie qu’il est impossible pour Les Élans de rivaliser avec la Ville.

« Une fermeture du club est donc à prévoir. Flouées et déçues, notre déception est toutefois atténuée par un sentiment de satisfaction de pouvoir enfin voir nos athlètes, entraîneurs, parents et citoyens profiter d’un local et d’équipements neufs. Ils ont attendu et ils ont mérité tout cela », déclare Mme Thivierge.

« Si nos efforts ont contribué à apporter aux gymnastes et entraîneurs, actuels et futurs, de nouveaux équipements, nous aurons quand même un sentiment du devoir accompli, car, en tant qu’organisme sans but lucratif, l’achat d’une surface valant plusieurs milliers de dollars était impensable. L’acquisition d’un trampoline, de poutres, de barres asymétriques, de tables de saut et de tumbling est tout aussi dispendieuse les unes que les autres. La Ville pourra peut-être refiler la facture aux contribuables… », conclut Mme Thivierge, en précisant que les parents seront remboursés et que le tirage du cellier aura tout de même lieu le 23 juin.

 

Le club de gymnastique Les Élans, écarté par la Ville d’Acton au profit d’un nouveau club qui occupera une partie du complexe multisport actuellement en construction, mettra fin à ses activités sous peu. (photo gracieuseté Les Élans)

image