16 août 2018
Propriétaire d'un pitbull
Un jeune couple valois confiant de s’entendre avec la municipalité
Par: Alain Bérubé

Bobby Pontbriand et Marybel Daigle Dubé, en compagnie de leur chien Tyson.

Après avoir craint de devoir se départir de leur pitbull à la suite d’une plainte anonyme, un jeune couple d’Acton Vale espère obtenir la permission de pouvoir le garder à la maison.

Il y a quelques semaines, Bobby Pontbriand et Marybel Daigle Dubé confiaient à La Pensée leur désarroi.

« Tyson, c’est tellement un bon chien. Il est docile et rempli d’amour, et tous ceux qui l’ont déjà vu le savent. Ça fait près de trois ans que je reste à Acton Vale et je n’ai jamais eu de problèmes », a déclaré Bobby Pontbriand.

C’est après le dépôt de la plainte – qualifiant Tyson d’agressif et de dangereux – que le couple a appris que les pitbulls sont actuellement interdits à Acton Vale. Un inspecteur a analysé le comportement du chien et prélevé un échantillon d’ADN, afin de confirmer la race de l’animal.

Les propriétaires de Tyson étaient d’ailleurs présents lors de l’assemblée municipale du 6 août. Ils ont pu faire valoir leurs points.

« Le conseil municipal nous a écoutés avec respect. Si on doit, par exemple, lui mettre une muselière ou le tenir constamment en laisse lorsqu’il sera à l’extérieur de chez nous, on le fera. Mais Tyson est vraiment très gentil. Nous venons d’accueillir un chaton et les deux jouent ensemble régulièrement », affirme Marybel Daigle Dubé.

Le maire Éric Charbonneau confirme que la municipalité a amorcé un processus de réflexion sur une possible révision de la réglementation.

« Dans plusieurs villes au Québec, on parle d’encadrement des chiens jugés dangereux. Si nous allons de l’avant avec une modification du règlement, il faudra que ça soit en harmonie avec l’ensemble des municipalités de la MRC d’Acton », indique-t-il.

image