23 février 2022
Autrefois connue sous le nom de Ferblanterie Gilles Laliberté
Un déménagement et une expansion pour Atelier Pro Signature
Par: Alain Bérubé

Pascal Goulet pose ici devant la future bâtisse qui accueillera l’Atelier Pro Signature - autrefois Ferblanterie Gilles Laliberté - dans le parc industriel d’Acton Vale.

Fondée en 1990, la Ferblanterie Gilles Laliberté s’est peu à peu imposée comme un leader régional dans le pliage de métal en feuilles. Pascal Goulet, qui a acquis l’entreprise il y a quatre ans, a opté pour un déménagement de l’entreprise dans le parc industriel d’Acton Vale, ce qui permettra de favoriser sa progression.

Publicité
Activer le son

La nouvelle bâtisse, située sur la rue Industrielle, aura une superficie de plus de 10 000 pieds carrés. Elle sera complétée d’ici avril.

« C’est environ le double de nos locaux actuels. Nous sommes vraiment à l’étroit dans notre édifice de la rue Jetté et ça nous empêche d’aller de l’avant avec une hausse de la production », explique M. Goulet.

Le changement de nom de l’entreprise a par ailleurs pour but de tourner une nouvelle page, en mettant de l’avant le service personnalisé et la qualité de l’entreprise.

« Ça fait tout de même un certain temps que M. Laliberté a vendu sa ferblanterie et c’est donc un moyen de regarder vers l’avant. Nous bénéficions évidemment de l’excellente réputation de l’entreprise, qui jouit d’une grande crédibilité et d’une clientèle fidèle, principalement dans la région d’Acton Vale et les villes environnantes, soit Granby, Saint-Hyacinthe et Drummondville. Nous allons même à Montréal et à Québec », fait remarquer M. Goulet.

Le propriétaire de l’Atelier Pro Signature assure que tout en continuant de proposer des délais de production très courts et des prix compétitifs, l’entreprise pourra améliorer l’expérience client en aménagement une salle de montre.

« De plus, nous nous dotons de nouveaux équipements de pointe très performants, avec la possibilité d’avoir un plus grand inventaire dans nos nouveaux locaux. Nos employés bénéficieront d’une meilleure qualité de vie au travail. On compte d’ailleurs sur un personnel d’une dizaine de personnes, qui pourrait prendre de l’ampleur prochainement. L’avenir s’annonce très prometteur! », conclut M. Goulet.

 

 

Voici la maquette des futurs locaux dans le parc industriel.

image