1 mars 2018
Rallye de 500 km en motoneige
Un défi unique pour deux pompiers valois à La Tuque
Par: Alain Bérubé
Sammy Bélanger et Yves Ricard, deux pompiers d’Acton Vale, ont récemment participé au Challenge Blanc, à La Tuque. Ils ont parcouru 500 km en deux jours, en motoneige, sur un parcours hors-piste.

Sammy Bélanger et Yves Ricard, deux pompiers d’Acton Vale, ont récemment participé au Challenge Blanc, à La Tuque. Ils ont parcouru 500 km en deux jours, en motoneige, sur un parcours hors-piste.

Depuis 2015, le Challenge Blanc de La Tuque propose une aventure unique à ses participants, soit un rallye de motoneige de 500 km dans l’arrière-pays du Haut-Saint-Maurice. Deux pompiers d’Acton Vale, Yves Ricard et Sammy Bélanger, ont uni leurs forces afin de relever ce défi grisant.

En deux jours, soit les 16 et 17 février, les concurrents devaient emprunter – à bord d’une motoneige hors-piste ou de montagne – un tracé de 315 km la première journée (pour une durée d’environ 12 heures!), ainsi qu’un autre de 170 km le lendemain.

Chaque équipe est suivie par une balise de localisation satellite.

« Nous devions nous fier à un guide de route (roadbook) déroulant, afin d’emprunter des parcours hors-pistes qui demandaient beaucoup de technique. C’est avant tout un exercice de navigation avant d’être une course. Le but est donc de suivre les tracés avec le plus de précision possible, dans un délai raisonnable », explique M. Ricard.

Âgés respectivement de 48 et de 20 ans, Yves Ricard et Sammy Bélanger en étaient à leur première expérience du genre. Le duo a fini au 15e rang sur 25 équipages, ce qui pour eux est une belle réussite.

« Il y a quand même plusieurs contraintes, dont la topographie du terrain, le fait de circuler en plein bois, la neige fondante qui couvre la glace sur les lacs et rivières, l’autonomie d’essence et les conditions météo. Mais nous étions bien préparés et tout s’est dans l’ensemble déroulé à merveille », mentionne M. Ricard, qui œuvre également comme pilote de ligne.

Sammy Bélanger affiche un large sourire en se remémorant sa participation au Challenge Blanc.

« C’était quand même assez froid, mais tellement génial! J’y allais pour le plaisir avant tout, car aucune bourse n’était à l’enjeu. Je voulais avant tout me surpasser et je songe à y retourner l’an prochain », confie-t-il.

Les deux complices souhaitent que d’autres gens de la région tentent leur chance à La Tuque l’an prochain.

« C’est un rallye très bien organisé et sécuritaire. Si vous aimez ce genre de randonnées en motoneige et que vous êtes en bonne forme physique, ça vaut vraiment la peine! », conclut Sammy Bélanger.

image