24 octobre 2019
À l'église de Lawrenceville
Trois documentaires de Fernand Dansereau sur l’art de bien vieillir
Par: Alain Bérubé

Le cinéaste Fernand Dansereau - au centre de la photo -, a réalisé trois documentaires sur la vieillesse qui seront présentés à l’église de Lawrenceville dès le 26 octobre. Il est ici entouré d’Édith Fournier et de Michel Carbonneau, deux résidents de ce village qui ont participé à ces œuvres.

Le réputé cinéaste Fernand Dansereau a laissé un bel héritageen réalisant trois documentaires sur l’expérience de la vieillesse, dont Le vieil âge et l’espérance, présenté en salles plus tôt cette année. Le Club FADOQ La Fraternité de Lawrenceville proposera, au cours des prochains mois, trois soirées dédiées à ces documentaires.

Les trois soirées auront lieu à l’église de Lawrenceville, à 19 h 30. On pourra voir Le vieil âge et le rire le 25 octobre, L’érotisme et le vieil âge le 29 novembre et Le vieil âge et l’espérance le 31 janvier, à 19 h 30.

Michel Carbonneau, qui a participé aux second et troisième documentaire de la trilogie – sa conjointe Édith Fournier figure dans les trois films -, admirele travail accompli par le cinéaste.

« Le vieil âge et l’espérance vient de connaître un bon succès en salles, avec de très bonnes critiques. Fernand Dansereau présente en quelque sorte un mode d’emploi pour traverser la vieillesse. Les trois films sont vraiment à voir, mais celui-ci est particulièrement bien réussi. On y voit même le Club des placoteux, formé de Denys Arcand, Jean-Claude Labrecque, Jean Beaudin et Marcel Sabourin, quatre grands noms du cinéma québécois », soutient-il.

M. Carbonneau affirme que le cinéaste a un sens de l’observation extraordinaire.

« Même âgé de 91 ans et malgré quelques problèmes de santé qui sont heureusement chose du passé, Fernand Dansereau est toujours très alerte et pertinent. C’est une réflexion très intéressante sur le vieillissement et la société en général », déclare-t-il.

Chaque visionnement sera suivi d’une période de discussions.

« C’est toujours très enrichissant. J’ai participé à une soirée de ce genre récemment pour un club FADOQà Montréal et on aurait pu parler pendant des heures! », conclut M. Carbonneau.

Le coût d’entrée est de 10 $ par soirée. Une collation est servie après chaque documentaire. Billets : BMR Matériaux Lawrenceville ou Pierre Bonneau, 450 535-6303.

image