8 janvier 2020
Peinture sur vitre thermos
Sylvain Mérette, un artiste original et très coloré
Par: Alain Bérubé

Sylvain Mérette, un designer graphique qui se démarque également comme artiste peintre, utilise des vitres thermos pour ses œuvres.

Designer graphique bien connu en région, Sylvain Mérette se démarque de plus en plus en tant qu’artiste peintre. Cet Uptonais démontre une belle audace en réalisant ses toiles sur… des vitres thermos!

Publicité
Activer le son

Le créateur du logo actuel du journal La Pensée de Bagot a décidé, il y a à peine trois ans, d’exprimer sa créativité par l’intermédiaire de la peinture à l’huile.

« C’est par pur plaisir que je me suis lancé dans cette nouvelle aventure. Les demandes sont de plus en plus nombreuses et plusieurs de mes œuvres se retrouvent dans des endroits publics, dont plusieurs commerces et à l’hôtel de ville d’Acton Vale », mentionne Sylvain Mérette.

Une toile exposée dans une loge des Voltigeurs de Drummondville a représenté pour M. Mérette une belle visibilité. Par la suite, il a réalisé de nombreux tableaux mettant en vedette des célébrités.

« Le sport, et surtout le hockey, m’inspire beaucoup, car j’ai connu du succès au hockey et au tennis. J’ai entre autres mis en vedette Guy Lafleur, Gary Carter, Maurice Richard, Carey Price et plusieurs hommes forts, dont Mike Saunders d’Acton Vale. Mais il y a aussi plusieurs artistes dans mes œuvres, incluant Bob Bissonnette, Laurent Paquin et Simple Plan », souligne-t-il.

Quant à l’utilisation de vitres thermos pour ses toiles, Sylvain Mérette avoue que cette technique suscite une grande curiosité.

« Ça donne une belle profondeur à mes œuvres. Selon moi, cette technique est très peu utilisée au Canada et même à travers le monde. Je suis peut-être le premier et le seul artiste à peindre sur des vitres thermos! », lance-t-il en souriant.

Pour l’instant, Sylvain Mérette répond à des demandes de clients grâce au bouche-à-oreille et par son réseau de contacts.

« Aucune exposition n’est prévue pour le moment, mais on ne sait jamais. En attendant, c’est un beau passe-temps qui est la suite logique de mon travail comme designer graphique, notamment pour le Théâtre de la Dame de Cœur à Upton », conclut-il.

image