18 juillet 2018
Sorties difficiles pour les Castors
Par: La Pensée de Bagot

Au cours de la dernière semaine, le lanceur Fernando Fernandez a décroché la seule victoire des Castors. (photo Nathalie Miclette - LBMQ)

Les Castors ont connu une semaine difficile sur la route en subissant la défaite face aux Brewers de Montréal et au Big Bill de Coaticook. De retour à domicile pour un programme double face aux Capitals Red City d’Ottawa, la troupe de Steve Green a remporté le premier match et plié l’échine lors du second.

Jeudi, au Stade Raymond Daviault de Montréal, les Castors ont goûté à la médecine des Brewers en subissant un revers de 12 à 2.

Pas moins de quatre lanceurs se sont relayés sur le monticule du côté des Valois soit Maxime Maher, Éric Sauvé, Pedro Castro et Martin Bérubé. Maxime Maher a hérité de la défaite. À l’offensive, Reinaldo Ramirez s’est distingué en frappant deux coups sûrs dont un circuit.

Samedi, au Stade Julien-Morin de Coaticook, les Castors ont subi un second affront en s’inclinant par le compte de 8 à 2 face au Big Bill. Utilisé comme lanceur partant, Jordan Mackean a officié pendant cinq manches et deux tiers, pour ainsi subir la défaite. À l’offensive, les Castors ont réussi seulement quatre coups sûrs, dont un double de Martin Bérubé.

Programme double

Dimanche, au Stade Léo-Asselin d’Acton Vale, les Castors ont disputé un programme double face aux Capitals Red City d’Ottawa. Les porte-couleurs valois ont remporté la première rencontre par la marque de 4 à 2, pour ensuite encaisser un revers de 11 à 10 lors du second match.

Le lanceur Fernando Fernandez ajoute la seule victoire de la semaine à sa fiche personnelle. En sept manches, il a accordé deux points dont un seul est mérité, sur six coups sûrs. Il a permis deux buts sur balles et retiré neuf frappeurs sur des prises.
Lors de cette rencontre, l’offensive a frappé seulement cinq coups sûrs dont trois doubles, des œuvres de Johan Ochoa, Jonathan Lussier et Martin Bérubé.

Lors de la deuxième rencontre, la victoire est allée du côté des visiteurs par le compte de 11 à 10. Plusieurs lanceurs se sont relayés sur le monticule soit Steve Green, Éric Sauvé, Frédéric Gagnon et Gabriel Thibodeau. Gagnon endosse la défaite avec une fiche de 7 points sur 8 coups sûrs en deux manches et deux tiers. À l’offensive, Jonathan Lussier, Martin Bérubé et Johan Ochoa ont frappé un double chacun pour un deuxième match consécutif. De plus, Lussier a frappé un circuit tout comme son coéquipier Marc Bourgeois.

« Nous avons eu un peu plus de difficulté sur le monticule, mais l’équipe va bien en terme de lanceurs. Étienne St-Amand et Steve Green lancent très bien, Jordan Mackean est très fort en relève et Frédéric Gagnon fait bien également. C’est certain que le fait de jouer du baseball de rattrapage complique la tâche pour tout le monde. Lorsque tu peux compter sur une avance, on peut être plus calme et jouer sans pression », explique Fernando Fernandez.

Calendrier

Au cours de la prochaine semaine, les Castors ont deux matchs prévus à l’horaire.

Ce soir (mercredi 18 juillet) à 20 h, les Expos de Sherbrooke seront en visite au Stade Léo-Asselin. Par la suite, soit le dimanche 22 juillet à 13 h 30, ce sont les Cascades de Shawinigan qui seront à Acton Vale afin d’affronter les Castors.

« C’est toujours plaisant de jouer à domicile. Nous avons du succès à la maison avec nos partisans qui sont toujours au rendez-vous, prêts à nous encourager et à mettre de l’ambiance », conclut Fernandez.

 

image