20 octobre 2021
Du 28 octobre au 9 janvier
Serge Lemoyne « hors jeu » au Musée national des beaux-arts du Québec
Par: Alain Bérubé

L’artiste valois de renom Serge Lemoyne, décédé en 1998, fera l’objet d’une rétrospective au Pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, à Québec, dès le 28 octobre. On voit ici un de ses tableaux les plus célèbres, Dryden, datant de 1975. (photo de la toile : MBAM, Jean-François Brière)

Qualifié d’enfant terrible et de rebelle plus grand que nature, le Valois Serge Lemoyne a marqué l’art contemporain québécois par son audace et sa créativité. Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), à Québec, présentera, du 28 octobre 2021 au 9 janvier, 2022 une impressionnante exposition sur sa carrière hors norme, avec comme devise « l’art pour tous ».

Publicité
Activer le son

L’exposition Lemoyne – Hors jeu mettra en vedette plusieurs facettes de cet artiste qui a ébranlé la scène artistique, remettant en question le langage des arts visuels au Québec durant les années 1960.

« C’est avec une conviction inébranlable qu’il se portera à la défense de l’accessibilité de l’art pour tous, mission à laquelle il ne cessera de se consacrer tout au long de sa carrière », mentionne le MNBAQ dans son communiqué de presse.

Linda Tremblay, responsable des relations de presse pour la Direction des communications et du marketing du MNBAQ, souligne que le thème du hockey – avec sa période Bleu, blanc, rouge – occupe une place de choix dans cette exposition.

« Dès leur arrivée au musée, les visiteurs seront accueillis par l’équipe de la billetterie et les agents de sécurité, qui auront revêtu le traditionnel gilet rayé des arbitres de hockey. Dans un des espaces de l’exposition, il sera également possible de jouer au hockey sur table. De nombreuses œuvres de la période Bleu, blanc, rouge, rendant hommage aux Canadiens de Montréal, seront bien sûr présentées. Et il y aura même une primeur, soit le mythique masque de l’illustre gardien de but Ken Dryden », mentionne-t-elle.

La résidence de Serge Lemoyne à Acton Vale sera également mise en valeur.

« Cette demeure, qui a accueilli ses grands-parents, ses parents et ses sœurs, a été une source de création majeure pour lui, entre autres pour ses sculptures composées d’assemblages d’éléments provenant de celle-ci. Plusieurs pièces provenant de cette maison font partie de l’exposition », déclare Mme Tremblay.

La porte-parole du musée soutient que le parcours thématique qui a été aménagé fait un survol complet de la carrière de Serge Lemoyne.

« On a rassemblé près de 200 œuvres et une centaine de documents d’archives, qui témoignent du talent et de l’imagination de ce grand artiste, qui savait surprendre et innover. De plus, deux documentaires sur sa vie pourront être vus au musée. Et on a également produit un catalogue magnifiquement illustré, qui recense tous les faits marquants de la carrière de M. Lemoyne. Il sera par ailleurs possible d’accéder au contenu de l’audioguide pour enrichir sa visite. En résumé, ce sera une expérience unique, qui peut durer au moins 90 minutes. C’est une magnifique occasion de découvrir ou redécouvrir Serge Lemoyne! », conclut Mme Tremblay.

Pour obtenir une place assurée, on doit réserver à l’avance sur le site du musée (mnbaq.org) ou au 418 643-2150. On peut se procurer des laissez-passer sur place si les plages horaires sont disponibles.

 

Serge Lemoyne

image