25 novembre 2020
Saint-Valérien accréditée « Municipalité amie des enfants »
Par: Alain Bérubé

La Municipalité de Saint-Valérien-de-Milton, qui a joint le réseau Municipalité Amiedes enfants, a parmi ses objectifs d’attirer les jeunes. (photo gracieuseté)

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’enfance, le 20 novembre, Espace MUNI a annoncé que quatre municipalités québécoises, dont Saint-Valérien-de-Milton, joignaient le réseau des Municipalités amies des enfants (MAE).

Publicité
Activer le son

Depuis dix ans, 72 municipalités, huit arrondissements et 2 MRC à travers la province s’engagent à mettre les enfants au cœur de leurs préoccupations. Cette reconnaissance internationale, mise sur pied par UNICEF, incite les paliers gouvernementaux municipaux à intégrer les droits des enfants dans leurs politiques, leurs règlements, leurs objectifs et leur structure décisionnelle.

« Notre Municipalité est déjà accréditée Amie des aînés. Nous avons également à cœur une grande volonté d’attirer des jeunes familles, qui retrouvent chez nous une belle qualité de vie, la proximité de villes telles Granby, Acton Vale et Saint-Hyacinthe, ainsi que des crédits de taxes dans le cadre de notre programme de revitalisation », mentionne Éric Sergerie, adjoint administratif et responsable des loisirs.

La Municipalité de Saint-Valérien-de-Milton mènera une consultation auprès des jeunes afin de les impliquer dans les processus décisionnels, en plus de bonifier l’offre de services et les infrastructures municipales qui leur sont dédiées.

« Nous souhaitons rejoindre entre autres les pré-adolescents afin qu’ils se sentent bien intégrés dans la communauté. Notre récente activité pour l’Halloween a été très populaire auprès des jeunes et, d’ici les deux prochaines années, d’autres projets et ajouts d’infrastructures leur seront destinés », indique M. Sergerie.

« C’est une fierté de voir quatre nouvelles municipalités se joindre au réseau des Municipalités amies des enfants. Cela démontre qu’elles prennent en compte la voix, les besoins, les priorités et les droits des enfants, qu’elles offrent des services et un environnement qui favorisent leur épanouissement et qu’elles souhaitent en faire davantage pour les enfants de tous âges. Espace MUNI ne peut qu’être encouragé par ces engagements », a déclaré Doreen Assaad, présidente d’Espace MUNI.

image