6 avril 2022
Intersection jugée dangereuse au centre du village
Roxton Falls réclame la collaboration du ministère des Transports
Par: Alain Bérubé

La Municipalité de Roxton Falls exige des actions immédiates et une meilleure collaboration du ministère des Transports afin d’améliorer la sécurité à l’intersection des rues Notre-Dame et du Marché. On voit ici une photo prise après un accident survenu le 4 mars, impliquant quatre véhicules. (photo Priorité 1 Photographie)

Un récent accident survenu le 4 mars, impliquant quatre véhicules à l’intersection des rues Notre-Dame et du Marché, a été la goutte qui a fait déborder le vase pour la Municipalité de Roxton Falls. Le conseil municipal réclame la collaboration du ministère des Transports afin d’améliorer la sécurité à la fois des automobilistes et des piétons.

Publicité
Activer le son

« Depuis 2014, nous tentons de convaincre le ministère d’intervenir en implantant des arrêts dans toutes les directions à cette intersection. Ce fut toutefois en vain. En mars 2021, on a demandé l’autorisation d’ajouter des feux rectangulaires à clignotement rapide. Nos demandes ont été refusées au fil des ans, avec des conclusions basées sur des normes essentiellement mathématiques », commente le maire Jean-Marie Laplante.

Ce dernier précise que pour justifier l’implantation de tels feux rectangulaires, le Ministère exige la circulation minimale de 5000 véhicules par jour dans ce secteur de la route 139.

« Le débit journalier est en moyenne de 4100 véhicules. Mais nous croyons vraiment que ça vaut la peine d’aller de l’avant avec des mesures additionnelles de sécurité. Il y a eu plusieurs accrochages à cette intersection, car la visibilité est réduite à certains endroits et trop d’automobilistes font preuve de vitesse excessive », commente M. Laplante.

Dans une lettre acheminée à Alain-Marc Dubé, directeur à la direction générale de la Montérégie pour le ministère des Transports, le conseil municipal affirme être déçu par les réponses du ministère.

« La revendication des élus de la Municipalité de Roxton Falls s’inscrit ans une démarche préventive dans le but d’éviter que des événements tragiques viennent alourdir inutilement les statistiques des accidents survenus à cette intersection. Il n’a jamais été pris en considération, par le Ministère, la volonté du conseil d’agir en prévention, ce qui est très malheureux », peut-on lire dans cette missive.

Le maire Laplante réaffirme que la Municipalité de Roxton Falls n’est pas à blâmer, talonnant de près le Ministère. Il fait remarquer que la mise en place d’une avancée de trottoir de part et d’autre de la rue Notre-Dame, qui améliorerait la visibilité et réduirait la vitesse, coûterait près de 100 000 $ à la Municipalité.

« L’accident du 4 mars n’a heureusement pas été mortel, mais on doit tout de même agir. D’ailleurs, quelques heures plus tard, un piéton est passé bien près d’être heurté par une automobile. Nous sommes à l’écoute des citoyens, qui réclament des mesures de sécurité en implantant un arrêt toutes directions dans les plus brefs délais. La route 139 est sous la juridiction du ministère des Transports, qui doit travailler avec nous pour éviter des situations tragiques à cette intersection », conclut-il.

Une rencontre avec M. Dubé est prévue pour le 14 avril.

Le ministère n‘a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

image