10 février 2021
Comédienne et chanteuse
Rose Choinière, une future star prête à briller
Par: Alain Bérubé

Rose Choinière, une jeune élève de la Polyvalente Robert-Ouimet âgée de 16 ans, combine à merveille ses talents de chanteuse et de comédienne. (photo Bertrand Duhamel)

Âgée d’à peine 16 ans, Rose Choinière compte déjà sur une feuille de route bien remplie en tant que comédienne et chanteuse. Cette jeune artiste de la région d’Acton Vale a confiance en ses moyens et est prête à gravir les échelons un à un.

Publicité
Activer le son

Sa passion pour la musique s’est manifestée dès l’âge de 4 ans. Après avoir suivi plusieurs cours de chant, Rose a participé deux fois au concours Le Petit Festival de la chanson de Granby.

Elle a par ailleurs chanté – et organisé un spectacle-bénéfice – pour la Fondation Un souffle et des ailes, qui a permis d’amasser des fonds pour la construction d’un centre d’hébergement familial pour jeunes adultes lourdement handicapés à Roxton Pond.

« J’ai eu la chance, lors du concours AnjouStar à Montréal, de tisser des liens avec Kevin Bazinet, qui a remporté La Voix en 2015. On a chanté ensemble quelques fois et d’autres collaborations sont en cours », raconte Rose.

Pour le moment, la chanson est un passe-temps pour Rose Choinière. Mais… sait-on jamais!

« Je suis ouverte aux surprises. C’est en tout cas un bel atout pour moi car en tant que comédienne, j’ai eu quelques rôles où je devais également chanter », dit-elle.

Sa carrière au cinéma et à la télévision progresse à un rythme fort intéressant. Après avoir figuré dans des publicités pour Bell et Nutella, Rose a joué dans la série Web La panne ainsi que les séries télévisées L’effet secondaire (pour un épisode) et Le Phœnix, actuellement en ondes sur Séries+.

« Dans Le Phœnix, j’incarne dans quatre épisodes la jeune Murielle, un personnage joué par Josée Deschênes. C’est une véritable chance pour moi de la côtoyer, ainsi que Guylaine Tremblay, qui est l’autre personnage principal de la série. C’est une expérience extraordinaire. Même si l’équipe de production cherchait au départ une comédienne plus grande que moi et aux yeux bruns – alors que j’ai les yeux bleus -, elle a décidé de me faire confiance et j’en suis ravie! », confie-t-elle.

Rose a obtenu un rôle principal dans un court métrage de Myriam Guimond et Laurence Latreille qui devrait sortir d’ici la fin de l’année.

« De plus, je jouerai dans une série jeunesse qui sera en ondes prochainement. Je ne peux en parler davantage pour le moment, mais je suis vraiment heureuse d’en faire partie! Et cet été, je participerai au tournage d’un long métrage familial, où j’aurai un rôle principal », clame-t-elle.

Rose Choinière travaille très fort afin de peaufiner son art. Elle s’est inscrite en Cinéma, médias et communication au collège André-Grasset, à Montréal.

« Je m’intéresse également à la réalisation et je songe à étudier dans ce domaine à l’UQAM. J’aime faire preuve de polyvalence et on semble apprécier que je suis, sur les plateaux de tournage, une leader constamment à l’écoute. On verra bien ce que l’avenir me réserve! », conclut-elle.

La mère de Rose, Emmanuelle Casavant, soutient que sa fille a tout ce qu’il faut pour faire sa marque en tant qu’artiste.

« Elle est très disciplinée, en plus d’avoir une attitude positive. L’agence artistique Caralie, dirigée par Nathalie Roberge, s’occupe très bien de Rose. De beaux projets sont dans l’air et je suis certaine qu’elle fera sa marque, que ce soit comme comédienne, chanteuse ou réalisatrice », allègue-t-elle.

Pour suivre la carrière de cette jeune artiste : @RoseChoiniere sur Instagram ou « Rose Choinière Artiste » sur Facebook.

image