17 mars 2021
Adepte de plusieurs sports
Rien n’arrête Yvonne Gauvin !
Par: Annie Gagnon

Investie dans sa forme physique, Yvonne Gauvin est impressionnante. La jeune retraitée de 71 ans consacre plus de deux heures par jour à la pratique d’activités sportives.

À 71 ans bien sonnés, Yvonne Gauvin n’a rien à envier à la jeunesse. Cette grand-maman, résidente d’Upton, est une athlète accomplie qui carbure aux sensations fortes et à l’activité physique. Que ce soit à vélo, à la course ou en snow, le sport demeure un mode de vie essentiel pour cette retraitée de l’enseignement.

Publicité
Activer le son

Native de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue, Yvonne Gauvin a commencé tôt à s’intéresser aux sports. Sa passion pour l’activité physique a tracé sa ligne de vie et orienté ses choix de vie puisqu’elle a opté pour une carrière d’enseignante en éducation physique qu’elle a exercée sur la Rive-Sud, plus précisément à Boucherville.

Malgré la retraite, la pétillante athlète s’investit toujours dans sa forme physique. Et la diversité des activités sportives qu’elle pratique a de quoi faire rougir les athlètes les plus accomplis.

« Le sport est une priorité dans ma vie depuis toujours, et surtout depuis ma retraite puisque j’ai plus de temps libre. En 2020, j’ai maintenu une moyenne de 2 h 33 par jour, dans les différentes activités que je pratique. Je m’entraîne majoritairement seule et j’ai donc un plan d’entraînement que je tiens à jour. De cette façon, la motivation est plus grande pour conserver une régularité dans mes entraînements », estime-t-elle.

Yvonne Gauvin n’a pas de sport favori. Elle en a plutôt un par saison. L’hiver, elle consacre beaucoup de temps à la pratique de la planche à neige, tandis qu’au printemps, elle s’entraîne à la course à pied. L’été, le nawatobi occupe une place privilégiée dans ses entraînements et l’automne, elle enfourche son vélo pour de longues randonnées.

« Ces quatre activités sont celles que je préfère et je complète en alternant mes jours d’entraînement avec, entre autres, des activités comme la marche, l’aquaforme et le kayak. J’ai aussi découvert le parkour à Wickham que j’aime beaucoup, même si je suis une éternelle débutante », mentionne-t-elle.

Nawatobi

Yvonne Gauvin est bien établie dans son village d’adoption, la municipalité d’Upton. Son implication au sein du CNU (Club de Nawatobi d’Upton) à titre d’entraîneuse et de compétitrice lui apporte une belle notoriété auprès des autres membres ainsi qu’auprès de tous les adeptes de ce sport.

« Je suis avec le CNU depuis 2013. Lors des compétitions, je suis la plus âgée parmi les participants et les plus jeunes sont toujours surpris lorsqu’ils me voient sauter. J’ai quelques podiums à mon actif, avec entre autres une médaille d’or au championnat canadien de 2017 et une médaille d’argent au championnat de 2019 », raconte-t-elle.

Avec un parcours aussi complet, cette athlète émérite peut, sans aucun doute, être un excellent modèle pour les jeunes et les moins jeunes.

image