13 août 2020
Les changements climatiques, guide pratique
Ralentir les changements un geste à la fois
Par: La Pensée de Bagot

Les changements climatiques, guide pratique se veut un outil pour « conscientiser, pas culpabiliser » les citoyens sur les différentesfaçons d’améliorer au quotidien leur propre empreinte carbone.

Bien plus qu’un sujet à la mode, la lutte aux changements climatiques est un combat au quotidien pourtous ceux qui souhaitent faire une différence pour léguer une planète plus en santé aux générations futures. Un groupe de citoyens s’est penchésur l’élaboration d’un « guide pratique » à l’attention de ceux qui ne savent pas par où commencer pour diminuer leur production de gaz à effet de serre (GES).

Publicité
Activer le son

Dès octobre 2018, le jardinier bio Martin Lemmens, de Durham-Sud, maître d’œuvre du projet, s’est entouré de Bruno Detuncq, Jean Falaise (également de Durham-Sud), Sarah Saint-Cyr Lanoie et Camille-Héloïse Fournier pour élaborer bénévolement Les changements climatiques, guide pratique, un ouvrage qui propose à la fois de vulgariser l’enjeu des changements climatiques et de donner des pistes de solution pour faire partie de la solution. Ce guide a été lancé dans le cadre d’une conférence Zoom le 22 juin.

« Collectivement, je dirais qu’on a consacré de 2000 à 3000 heures à ce projet », mentionne M. Lemmens au sujet de ce guide de 84 pages abordant les choix qu’on peut faire pour diminuer notre production de GES dans toutes les sphères de nos vies (déplacements, alimentation, logement, tourisme, etc.).

« Par inconscience, égoïsme, laissez-faire, notre société trahit les jeunes ainsi que les générations futures », déplore-t-il, précisant qu’en moyenne, un Québécois émet annuellement de 13 à 14 tonnes de GES, une quantité beaucoup trop élevée pour ce que la planète peut encaisser.

Un changement à la fois

L’approche du guide est de donner un portrait juste de l’impact environnemental des choix faits au quotidien en matière de GES et de proposer des alternatives pour permettre d’améliorer sa propre empreinte carbone.

« Les chapitres se terminent tous par un tableau, ou calculateur, permettant aux citoyens et familles de comptabiliser leurs émissions de CO2 annuelles.Le but est de conscientiser et non de culpabiliser », indique Bruno Detuncq.

De son côté, Sarah Saint-Cyr Lanoie lance des pistes dans le volet « alimentation » sur de nouvelles façons de faire plus écologiques. « Pour certains, ce sera peut-être de remplacer quelques repas de viande par semaine par du tofu. Pour d’autres, ce sera d’opter pour une alimentation bio et locale », donne-t-elle en exemple.

Le guide pratique invite aussi les lecteurs à « agir comme citoyens », en leur proposant des moyens de faire pression sur les gouvernements qui n’en feraient pas assez pour la planète ou sur les entreprises polluantes pour que tous s’attaquent à la question des changements climatiques.

Les changements climatiques, guide pratique est distribué à différents endroits sous forme papier, au coût de 5,95 $ plus taxes. La livraison est gratuite. Pour un aperçu du guide et davantage d’informations: www.rvhq.ca.

image