9 février 2022
À Upton et à Saint-Théodore-d’Acton
Québec octroie 74 nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance
Par: Alain Bérubé

Le ministère de la Famille a octroyé 74 places en services de garde éducatifs à l’enfance pour la MRC d’Acton. De gauche à droite :Guy Bond, maire de Saint-Théodore-d’Acton, Mario Poirier (Les P’tites Frimousses), André Lamontagne, député de Johnson, Manon Gingras (La Douce Couvée) et Robert Leclerc, maire d’Upton.

Afin de compléter le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance le plus rapidement possible, le ministère de la Famille a annoncé l’octroi de près de 14 000 places au Québec. Les communautés d’Upton et de Saint-Théodore-d’Acton bénéficieront de cette bonne nouvelle, avec un total de 74 places d’ici 2025.

Publicité
Activer le son

Les CPE La Douce Couvée, pour Upton, et Les P’tites Frimousses, pour Saint-Théodore-d’Acton, obtiennent chacun 37 places, dont cinq réservées à des poupons.

Cette annonce fait suite au lancement de l’appel de projets en continu, qui a eu lieu en novembre dans le cadre du Grand chantier pour les familles. Grâce à une entente entre le ministère de la Famille et l’Association québécoise des centres de la petite enfance, des projets d’installations préfabriquées permettront d’ajouter des places plus rapidement.

« C’est la première fois que le gouvernement octroie autant de places et aussi rapidement. On répond ainsi à un besoin important de nombreuses familles », affirme André Lamontagne, député de Johnson.

Ce dernier souligne que les besoins étaient notamment très grands à Upton.

« On a travaillé très fort pour en arriver à ces bonnes nouvelles. Chaque enfant pourra se développer dans des services de garde éducatifs à l’enfance de qualité », déclare-t-il.

Le maire d’Upton, Robert Leclerc, est très heureux du résultat.

« Ça fait des années que nous attendions cette annonce. Notre population est en hausse et l’ajout d’un CPE est une excellente nouvelle pour toutes ces nouvelles familles », confie-t-il.

Même son de cloche pour Guy Bond, maire de Saint-Théodore-d’Acton.

« Depuis quelques années, nos développements résidentiels ont été un grand succès et un troisième est en projet. On a aussi investi beaucoup en infrastructures de loisirs. L’arrivée d’un CPE tombe à point. Et la Municipalité va s’impliquer activement dans le dossier », affirme-t-il.

Les deux infrastructures seront érigées d’ici 18 à 24 mois.

Les directeurs des deux établissements, Manon Gingras (La Douce Couvée) et Mario Poirier (Les P’tites Frimousses), ont travaillé conjointement afin de décrocher ces 74 places pour la MRC d’Acton.

image