9 mai 2018
Référendum sur le règlement de zonage et de lotissement
Projet Tandem: victoire convaincante du « oui »
Par: Alain Bérubé
Le projet de complexe pour retraités actifs Tandem pourra aller de l’avant à la suite d’un référendum mené dimanche par la Ville d’Acton Vale, auprès des citoyens du secteur visé, sur la modification de zonage et de lotissement. (maquette: Faucher Gauthier Architectes)

Les frères Martin et Sylvain Lemay, promoteurs du complexe pour retraités actifs Tandem, à Acton Vale, pourront aller de l’avant avec leur projet. Une bonne majorité de résidants du secteur concerné – soit la zone 142 et sa zone contiguë 119 – ont voté « oui » lors du référendum de dimanche.

Selon les résultats préliminaires – qui devront être confirmés par la Ville d’Acton Vale – , 91 citoyens sur 143 (63,6 %) ont approuvé la modification au règlement de zonage, alors que 97 résidants sur 149 (67,8 %) ont voté « oui » pour la modification au règlement de lotissement.

Martin Lemay affirme bien sûr être heureux du résultat, même s’il aurait préféré éviter le référendum.

« J’aurais bien aimé que nos démarches débutent un peu plus tôt, mais au moins nous savons qu’on a le feu vert. Je suis agréablement surpris du taux élevé de participation au référendum, car il y avait en tout 192 personnes habiles à voter », mentionne-t-il.

M. Lemay rappelle que le modèle d’affaires a été réajusté afin de répondre aux craintes de certains citoyens.

« Notre projet ne comprendra pas de cuisine institutionnelle et ce sera donc uniquement des logements locatifs. Durant le porte-à-porte, nous avons pu rassurer plusieurs citoyens. Le complexe Tandem s’intègrera parfaitement dans le quartier et l’impact automobile devrait être minime », soutient-il.

M. Lemay indique par ailleurs que l’échéancier des travaux, à l’intersection des rues Lemay et Hormidas-Lemoyne, est retardé d’environ un an.

« Si tout va bien, le chantier s’amorcera à l’été 2019 et les premiers occupants du complexe arriveront au printemps 2020. Par la suite, ce sera en moyenne une nouvelle phase aux quatre ans », dit-il.

Martin Lemay, copropriétaire de la Résidence du Domaine Rousseau en compagnie de son frère Sylvain, allègue que ce projet répondra à une demande en croissance à travers la région.

« Nous sommes fiers de proposer un tel projet à Acton Vale. Ce sera un milieu de vie chaleureux, accueillant et convivial à la fois », conclut-il.

Le maire d’Acton Vale, Éric Charbonneau, préfère attendre la confirmation officielle du résultat avant de commenter. Il a cependant déjà déclaré dans La Pensée, il y a quelques semaines, qu’un tel projet peut être positif, notamment en augmentant les revenus de la Ville au niveau de la taxation.

image