9 mai 2019
Un match, une cause
Près de 4500 $ pour l’ASMAV
Par: Annie Gagnon

Le président de l’ASMAV, Keven Brasseur, a effectué la mise au jeu officielle du 24 heures en compagnie d’Éric Charbonneau, maire d’Acton Vale, et de quelques joueurs.

Les participants aux 24 heuresde hockey « Un match, une cause »ont relevé le défi lancé par le grand manitou de cette activité, Éric Ducharme. Pour une 9e année,plus de 50 joueurs se sont dépassés pour remettre la somme de 4497 $à l’Association du soccer mineur d’Acton Vale.

La popularité du 24 heures de hockey est toujours aussi incroyable. Cette édition, l’avant-dernière d’un projet de 10 ans, a connu un énorme succès alors qu’après seulement 30 jours, les deux alignements affichaient complets.

Les derniers jours ont été fébriles pour les 56 conquérants qui s’apprêtaient à sauter sur la patinoire. Plusieurs d’entre eux ont fait le décompte sur les réseaux sociaux en attendant le jour J. C’est donc avec de grands sourires que les 54 joueurs et deux joueuses ont été captés sur la photo officielle du tournoi vendredi soir.

« Encore une fois, c’est une réussite sur toute la ligne. On a disputé un match de 24 heures avec beaucoup d’intensité, du début à la fin, mais les sourires et la camaraderie étaient au rendez-vous. En tout, 25 joueurs ont relevé le défi de demeurer sur la patinoire pour toute la durée du match, soit cinq de plus que l’an dernier. C’est vraiment excellent », mentionne Éric Ducharme.

En route vers la 10e édition

La 10e et dernière édition d’Un match, une cause aura lieu en avril 2020. Pour conclure cet extraordinaire projet, Éric Ducharme a sondé tous les joueurs qui ont participé aux 24 heures afin de déterminer l’organisme qui sera privilégié lors de cet ultime match.

« Dès l’automne, je lancerai les invitations pour fêter notre 10e anniversaire. Pour l’occasion, la Fondation Daigneault/Gauthier sera à l’honneur. Je suis très heureux d’avoir diversifié les organismes qui ont pu bénéficier des retombées de l’événement. Jusqu’à maintenant, c’est tout près de 35 000 $ qui ont été remis à des organismes d’Acton Vale », affirme M. Ducharme.

Rappelons que les organismes suivants ont profité des retombées d’Un match, une cause : Ressources-Femmes, le Fonds d’athlète de la MRC d’Acton, la Maison de la famille valoise, l’Association du baseball mineur de la région d’Acton, les Élans, le CPA Étincelles, les Titans de la Polyvalente Robert-Ouimet, le Centre de bénévolat d’Acton Vale et, bien sûr, l’Association du soccer mineur d’Acton Vale

image